Apprendre à méditer avec les 4 éléments (feu, air, eau, terre) Apprendre à méditer avec les 4 éléments (feu, air, eau, terre)

Apprendre à méditer avec les 4 éléments (feu, air, eau, terre)

Ecrit par : Victor Grouchko

Vous êtes ici :

La méditation est une pratique indispensable pour tout médium, mage ou sorcier. C'est aussi une discipline vertueuse pour tous, qui permet de mettre de l'ordre dans son esprit, d'accompagner nos changements intérieurs, de trouver un calme et une sérénité au quotidien. Je vais vous expliquer dans cet article comment pratiquer la méditation, avec des techniques et des conseils simples. Vous allez aussi découvrir quatre méditations pour renforcer vos affinités avec les 4 éléments et travailler sur vos énergies pour gagner certains bienfaits.

Les bienfaits de la méditation

Source d'un vrai intérêt scientifique en occident depuis une vingtaine d'années, la science à la suite de plusieurs expériences rigoureuses a pu démontrer son impact sur le corps :

  • Elle contribue à regénérer la matière grise du cerveau
  • Elle aide à mieux gérer le stress
  • Elle lutte contre la dépression
  • Elle donne de l'énergie
  • Elle facilite le travaille sur soi
  • Elle améliore les défenses immunitaires
  • Elle favorise la manifestation d'un comportement empathique et de la compassion

Pour en savoir plus, voici les conclusions d'une étude réalisée par des chercheurs de l'Université de Harvard réalisée sur des patients du Massachusetts General Hospital's.

Les effets de la méditation étant déjà bien expliqués dans d'autres articles, je ne m'y attarderai pas plus, allons droit au but !

Pourquoi la méditation est essentielle pour un médium, un mage ou un sorcier ?

Dans notre société occidentale, nous sommes constamment sollicités par les notifications de nos mobiles, des bruits ambiants, par nos préoccupations du moment. Il est dès lors difficile de prendre du temps pour se connecter à nous-même mais aussi au sacré.

Les séances de méditation visent à vous donner cet instant précieux rien qu'à vous. Mais si vous êtes engagés dans une voie ésotérique quelle qu'elle soit, la méditation joue aussi un autre rôle capital : celui de progressivement vous permettre de dompter votre mental et vos émotions. Ce travail est très important dans la réussite de toute pratique magique, spirituelle ou énergétique.

Sans cette paix mentale et émotionnelle, vous serez constamment parasité par des idées parasites, vous vous laisserez emporté par vos émotions et dès lors la réalisation d'un rituel ou d'une pratique comme le magnétisme peut être compromise.

La méditation doit être travaillée le plus souvent possible, avec régularité. Plus vous pratiquerez, plus vous ressentirez ce besoin de ressentir ce calme et cette sérénité qu'elle vous apportera.

Cette pratique millénaire est aussi une alliée importante dans l'introspection, c'est à dire la connaissance de soi. Comment pouvez-vous vous rendre compte de ce dont vous avez réellement besoin si vous n'arrivez pas à vous écouter correctement ?

Un dernier point : la pratique intensive de la méditation est obligatoire si vous voulez vous exercer aux pratiques du rêve lucide ou des voyages astraux.

Apprendre à méditer : c'est simple !

Beaucoup de personnes se font toute une montagne de la complexité de la méditation. Mon professeur de Yoga me disait que la méditation c'est simplement s'asseoir et respirer. Cela n'a rien de sorcier.

Il complétait souvent en disant que le plus dur : c'est justement de s'asseoir ! Car comme pour le sport de manière générale, nous sommes nombreux à avoir cette petite voix qui nous dit : "tu n'as pas le temps", "il faut que tu fasses la vaisselle", "je n'ai pas envie".

Pourtant, que ce soit après une bonne séance de sport ou de méditation, n'avez-vous pas déjà eu ce sentiment grisant d'accomplissement et d'auto-satisfaction à avoir dépassé ce blocage et cette flemardise qui vous pourrit la vie ?

J'ai souvent aussi noté une peur typiquement occidentale : celle de la peur du vide. Qu'il soit mental ou émotionnel. Notre esprit à horreur de ne rien faire. Il est toujours plonger dans le passé ou le futur. Il ne peut s'empêcher de vous envoyer des idées, des envies saugrenues au moment où vous pourriez justement prendre le temps de méditer. J'ai noté, non sans humour, que les meilleures idées et corvées à faire ne sont jamais aussi motivantes que quand mon esprit lutte alors que je commence à méditer. C'est dire à quel point il se donne du mal pour éviter cet état de sérénité et d'absence de pensées qu'il appréhende tant.

Mon prof me racontait d'ailleurs qu'en Asie, les méditants ont comme problème principal le fait de s'endormir pendant la méditation, alors qu'en occident c'est tout le contraire : il leur est difficile de lâcher prise, d'atteindre cet état de veille apaisant.

Dans cet article, je vais vous donner des conseils simples pour faire votre première méditation et petit à petit ajouter de nouveaux éléments pour faciliter l'entrée dans un état modifié de conscience.

Votre première méditation

Les meilleurs moments pour méditer sont au lever et au coucher, là où l'esprit d'une part est frais et disponible et d'autre part fatigué et aspirant au repos. Le matin, la méditation donne du peps, de l'énergie. Le soir, elle aide à mieux s'endormir et éviter les ruminations qui vous empêchent peut être de trouver le sommeil.

Prenez 15 minutes de votre temps et mettez votre mobile en mode avion, afin d'éviter les distractions. Commencez par vous asseoir sur une chaise ou sur un zafu. Il faut que votre dos soit bien droit : sur une chaise, c'est facile, si vous êtes en position de lotus ou en tailleur sur un coussin, je vous conseille de bien le câler à l'arrière de vos fesses pour obtenir le soutien lombaire nécessaire pour s'incliner légèrement en avant. Vous aurez ainsi le dos droit sans forcer et vous tiendrez plus longtemps de manière confortable dans cette posture.

Une fois que vous êtes installé(e), programmez un minuteur de 10 minutes sur votre portable et retournez-le, afin d'éviter de fixer le compte à rebours nerveusement en attendant la fin de l'exercice. Car je vous le dit tout de suite : votre esprit va en avoir très envie !

Prenez trois profondes inspirations par le nez, en gonflant le ventre, puis expirez.

Placez vos mains sur vos genoux, paumes tournées vers le haut ou vers le bas, peu importe.

Respirez ensuite calmement et profondément.

Vient le plus important : vous devez vous concentrer uniquement sur votre respiration. Sur l'air qui rentre par vos narines et sort par votre bouche (ou votre nez). La respiration, c'est la clé de la réussite !

Vous serez dans les premières minutes assailli de pensées parasites envoyées par votre mental. Ne fixez pas ces pensées, laissez les passer "comme les nuages", comme disent les bouddhistes zen.

Progressivement, ces pensées seront moins tenaces et vous arriverez progressivement - tant que vous vous concentrez sur votre respiration - à un état de calme et de détente. Profitez de ce moment, ne le voyez pas comme une corvée !

Certaines personnes assez calmes de nature pourront plus facilement atteindre ce "vide mental et émotionnel", mais il ne faut pas forcer les choses, cela viendra avec l'expérience et selon votre caractère.

Une fois que le minuteur sonne, revenez progressivement à vous, sans vous brusquer. Respirez normalement, appréciez le calme et la sérénité qu'a pu vous procurer cet instant.

Vous voyez, la méditation, ce n'est pas si dur qu'on le dit...

Conseils supplémentaires pour mieux méditer

Voici quelques astuces pour améliorer la qualité de votre méditation :

  • Vous pouvez prendre le temps de sentir chaque partie de votre corps (des pieds à la tête) avant de méditer, ce qui vous aidera à vous détendre.
  • Vous pouvez mettre une musique calme en fond, pas trop forte afin de ne pas vous pousser à la dispertion.
  • Si vous avez du mal à vous détendre naturellement, plannifiez votre méditation à la fin d'une séance de sport ou d'un travail physique.
  • Vous pouvez compter le nombre de respirations afin de focaliser votre mental sur quelque chose, en évitant qu'il s'éparpille.

Pratiquer régulièrement la méditation

Faire de la méditation de manière ponctuelle, c'est bien, mais en faire quelques fois par semaine, le plus souvent à heures fixes, c'est encore mieux !

Il est normal que lors de vos premières méditations, vous ayez l'impression de ne pas être pleinement satisfait(e). D'arriver à ce constat frustrant de ne pas avoir pu atteindre ce fameux état de calme que j'ai mentionné. Cela ne vient pas en un jour ! Soyez patient(e). C'est une pratique simple à apprendre, mais difficile à maîtriser.

Ce n'est qu'au fil de la pratique que vous arriverez à atteindre de tels états. Et encore, c'est un premier état d'une longue série, pouvant mener parfois à des extases spirituels très intéressants. Mais au prix d'une pratique régulière.

Devez-vous suivre des cours de méditation ?

C'est une question que beaucoup se posent, révélatrice d'un certain manque de confiance et de déléguation de ses propres progrès à un professeur ou une personne plus expérimentée.

La pratique du Yoga est toute recommandée car la méditation fait partie intégrante de cette discipline.

Pour ce qui est des cours de relaxation, comme le yoga, il y a des aspects positifs : le fait d'être "porté" par l'énergie du groupe, le fait que le professeur vous guide (voir fasse des méditations guidées) comme dans le Yoga Nidra, la contrainte d'être à ce cours et pas ailleurs.

Mais il y a aussi des aspects négatifs : la dépendance à la technique d'un professeur et le fait de n'arriver ou de ne penser à méditer que lors des cours et pas en dehors.

Ce sont ces derniers points qui me font ne pas recommander les cours de méditation, comme cela fleurit en ce moment de partout. Je pense que la pratique de la méditation doit être solitaire, indépendante et auto-suffisante. Les cours de Yoga ont au moins le mérite de vous faire travailler sur le corps et vous apporter ce complément utile dans le cadre des pratiques méditatives.

Concernant les autres types de méditations comme la méditation pleine conscience ou la méditation transcendantale, pour moi ce sont des spécialisations qui ouvrent la voie à beaucoup de marketing et de prestations de sociétés ou de praticiens pas toujours recommandables.

Si vous voulez vraiment vous mettre à l'épreuve et faire de la méditation intensive, je ne peux que vous recommander une retraite spirituelle au sein d'un monastère bouddhiste, comme celui de de Ryumonji en Alsace. Au programme : lever aux aurores, méditation matin et soir, travail la journée. De quoi se couper du monde l'espace d'une semaine, consacrée essentiellement à la méditation.

La visualisation

Une fois que vous êtes familiarisé(e) avec la méditation la plus simple exposée ci-dessus, il est possible d'associer la méditation avec un travail de visualisation. C'est à dire, une forme d'imagination active dans le cadre de la pratique, afin de rechercher des effets sur le corps, l'esprit, les émotions et vos énergies.

J'ai consacré un article entier sur la visualisation mentale et créatrice, que je vous invite à lire avant de poursuivre.

Je vais à présent vous conseiller des techniques plus évoluées de méditation mêlées avec de la visualisation.

Ces 5 méditations sont associées aux 4 éléments et à l'Esprit. Elles vous permetteront non seulement d'accroître la puissance de vos méditations, mais aussi d'améliorer votre affinité avec chaque élément, ce qui vous sera très utile dans le cadre de la pratique magique.

Si vous voulez en savoir plus sur les éléments, je vous conseille de lire mon article sur les 4 éléments en magie naturelle.

Méditation avec l'élément terre

Bienfaits : rechargement des énergies, amélioration de l'ancrage énergétique, recentrage énergétique.

Quand la faire ? : lorsque vous sentez que vous n'êtes plus pleinement conscient de votre corps, quand vous manquez d'énergie, ou que vous avez du mal à vivre au présent.

Nous allons ici faire appel aux énergies télluriques, c'est-à-dire de la terre, de la Nature, afin de vous recharger en énergie tout en améliorant votre ancrage énergétique.

Commencez par une méditation standard, comme vu précédemment. Si vous aimez mettre un fond musical, je vous conseille de choisir une musique de tambours chamaniques ou des bruits de nature liés à la terre (bruits de la forêt, chants d'oiseaux, etc.).

Vous pouvez pratiquer cette méditation debout ou assis, à votre convenance. Je trouve qu'elle est plus forte en étant debout, les bras le long du corps, la plante des pieds nus bien au sol.

Une fois que vous avez atteint un certain apaisement mental et émotionnel, commencez à visualiser un espace naturel avec lequel vous êtes en affinité : ce peut être une forêt ensoleillée ou en saison automnale, une plage paradisiaque, la montagne, une grotte apaisante, un désert, etc.

Commencez par imaginer et "voir dans votre esprit" cet espace naturel, qui s'étend à perte de vue. Sentez-vous seul(e) au monde dans cet espace rassurant. Vous devez focaliser votre esprit sur chaque petit détail qui peut en améliorer le réalisme : un arbre, une pierre, un vent doux, la température, les odeurs marines, etc.

Revenez progressivement à votre corps, en vous sentant pleinement intégré(e) dans cette visualisation que vous venez de créer.

Dès lors, vous allez visualiser que vous devenez petit à petit un arbre dont les racines s'ancrent et s'étendent dans le sol. Sentez remonter dans votre corps la sève de la Nature et de la terre monter en vous au fil des respirations. Vous ne devez pas oublier de vous concentrer sur votre respiration physique afin de matérialiser les énergies dans votre corps physique.

Progressivement, sentez qu'en tant qu'arbre, vous sentez votre tronc et des branches naître de celui-ci, s'étendre vers le ciel, cherchant la lumière du soleil.

Vous allez petit à petit sentir cette sensation d'être pleinement lié avec la Terre. Dès lors, placez votre conscience au centre de l'arbre, comme s'il avait un coeur et sentez vous abritez en lui. Profitez le plus longtemps possible de cet état de paix et d'extase.

Inclinez-vous (mentalement) devant l'immensité du paysage, plein(e) de gratitude.

Une fois que vous désirez revenir à vous, visualisez que l'arbre se miniaturise petit à petit, pour continuer d'exister et de s'épanouir en vous, entre votre ventre et le périnée.

Reprenez une respiration normale, ouvrez les yeux, prenez le temps de revenir pleinement dans votre corps. Ne vous levez pas brusquement.

Cette méditation peut être utile pour travailler avec les gnomes (les élémentaires de la terre).

Méditation avec l'élément eau

Bienfaits : rechargement des énergies, apaisement des émotions, amélioration des capacités médiumniques, pour accroître la richesse et la force des rêves, aide à purifier les corps énergétiques.

Quand la faire ? : lorsque vous êtes sous le coup de l'émotion ou que vous souhaitez préparer un travail énergétique important en magnétisme par exemple.

Pour cette méditation, je vous conseille de mettre une musique de fond apaisante liée à l'eau, une musique planante vous évoquant la Lune.

Comme pour la méditation précédente, commencez par une méditation simple jusqu'à atteindre cet état de calme intérieur. Je vous conseille d'être debout pour cette méditation.

Vous allez commencer par visualiser fortement une pleine Lune et un immense lac dont la surface est absoluement plate, sans aucune vague. Il faut voir pleinement la lumière lunaire éclairer la scène comme si elle était le Soleil, jusqu'au plus profond de l'eau.

Imaginez-vous les pieds sur la surface de l'eau, face à la Lune. Sentez sa lumère vous illuminer, vous traverser, vous envahir.

Progressivement, vous allez vous enfoncer dans l'eau tout en gardant cette sensation d'être entouré(e) par la lumière lunaire.

Prenez le temps de visualiser cette lente descente dans l'eau, plus vous le ferez plus le travail sera intense.

Une fois que vous êtes totalement immergé(e), sentez-vous flotter sans mal dans l'eau. Respirez profondément pour absorber les énergies aquatiques et lunaires.

Vous allez progressivement sentir que vous êtes parfaitement calme et serein(e). Profitez de cet état.

Puis, vous allez visualiser toutes vos émotions négatives remonter à la surface de votre peau et se diluer progressivement dans l'eau. Je les visualisent noires encre ou rouge personnellement.

Sentez que ces énergies se diulent dans l'immensité du lac et que la lumière de la Lune finit de les éclaircir jusqu'à ce qu'elles disparaissent totalement de votre corps.

Vivez pleinement l'instant comme si vous êtiez retourné(e) l'espace d'un temps dans la matrice féminine, le ventre de votre mère.

Lorsque vous vous sentirez de revenir, inclinez vous devant la Lune en remontant à la surface, plein(e) de gratitude. Gardez au niveau de votre ventre une sphère aquatique de cette eau luminescente avant de repartir.

Arrêtez la méditation, en ouvrant les yeux et en vous laissant le temps de revenir à vous.

Je rappelle qu'il est capital de continuer à se concentrer sur votre respiration physique et votre corps pour bénéficier des effets des énergies dans votre corps physique.

Cette méditation peut être utile pour travailler avec les ondines (les élémentaires de l'eau).

Méditation avec l'élément air

Bienfaits : rechargement des énergies, apaisement des pensées qui vous encombrent, clarté mentale, amélioration de vos capacités médiumniques liées à la communication avec l'invisible.

Quand la faire ? : lorsque vous avez des pensées obsédantes ou lorsque vous voulez préparer un rituel de communication avec une entité ou une énergié spécifique.

Je vous conseille de réaliser cette méditation debout. Choisissez une musique vous évoquant le vent, des chants d'oiseaux ou l'immensité d'un désert.

Commencez par une méditation simple, jusqu'à vous sentir dans un état de calme et de disponibilité mentale. Vos pensées doivent être le plus claires possible ou absentes. Cet état est plus difficile à obtenir que dans les deux autres méditations, mais c'est important !

Imaginez vous être au sommet de la plus haute des montagnes. Sentez l'immensité du vide sous vos pieds, sans avoir l'impression de pouvoir tomber, comme si vous êtiez soutenu(e) en permanence par un souffle d'air compact.

Vous allez sentir une paire d'ailes pousser dans votre dos. Pendant cette méditation vous êtes comme un oiseau, à qui le ciel est offert.

Prenez votre envol. Et évoluez comme bon vous semble au gré des courants d'air.

Alors que vous planez dans les cieux, imaginez que le vent porte à vous des chuchotements, des mots, des concepts, des images positives. Toutes ces choses doivent progressivement devenir claires et compréhensibles, comme si vous aviez l'ouïe d'un aigle capable d'entendre le bruissement fait par une souris au sol.

Laissez-vous porter par les mots et profitez de la sensation de liberté que vous ressentez.

Puis lorsque vous vous sentirez prêt(e), revenez progressivement à votre corps. Gardez avant de partir une sphère contenant une tornade, au niveau de votre gorge.

Je rappelle qu'il est capital de continuer à se concentrer sur votre respiration physique et votre corps pour bénéficier des effets des énergies dans votre corps physique.

Prenez le temps de revenir à vous et ne vous levez pas trop brusquement.

Cette méditation peut être utile pour travailler avec les sylphes (les élémentaires de l'air).

Méditation avec l'élément feu

Bienfaits : rechargement des énergies, accroissement de la volonté, purification.

Quand la faire ? : lorsque vous sentez manquer de courage dans vos projets ou que vous manquez d'énergie pour agir.

Cette méditation doit être effectuée debout. Vous pouvez mettre en fond le bruit d'un crépitement de feu en pleine nature.

Comme les autres méditations, commencez par ressentir ce vide mental et émotionnel, en ayant l'esprit pleinement disponible pour cette visualisation.

Vous allez imaginer être au centre d'un volcan, les pieds sur la lave qui ne peut pas vous brûler. Sentez la chaleur presque étouffante de ce volcan et votre corps chauffer de manière intense.

Petit à petit, vous allez vous enfoncer dans la lave, sans qu'elle ne vous fasse de mal. Sentez la puissance du feu envahir tout votre corps, comme si vous deveniez une torche vivante, un esprit pur composé de feu.

Sentez-vous descendre progressivement au centre de la terre, près de son noyau incandescent. En respirant, visualisez-vous aspirer l'énergie du feu qui brûle tout ce qui vous empêche d'avancer dans votre vie et vos projets. Tout doit être jetté aux flammes.

Cette visualisation doit vous faire sentir puissant et innarêtable comme la lave qui coule d'un volcan.

Je rappelle l'importance de rester concentrer sur votre respiration physique afin de pleinement sentir les effets sur votre corps.

Lorsque vous aurez absorber assez d'énergie pyrale, gardez une sphère de feu incandescente dans votre ventre, puis revenez à vous en ouvrant les yeux. Prenez le temps de reprendre pleine conscience de votre corps et ne vous levez pas trop brusquement.

Cette méditation peut être utile pour travailler avec les salamandres (les élémentaires du feu).

Méditation finale : connexion avec le divin (quintessence élémentaire)

Bienfaits : à vous de le découvrir.

Quand la faire ? : lorsque vous aurez le sentiment de devoir le faire et d'être prêt(e) !

Il est important de préciser que cette méditation est difficile et ne peut être réalisée que si vous êtes familiarisé avec les 4 précédentes.

Commencez, encore et toujours, par faire une méditation simple vous permettant d'atteindre un bon état de calme et de sérénité. Je vous conseille très fortement d'enchaîner les 4 précédantes méditations avant celle-ci, vous allez comprendre pourquoi...

Vous allez imaginer être chez vous, en train de méditer. Ressentez les 4 sphères élémentaires que vous avez ramené de vos précédentes méditations : l'arbre, la sphère d'eau lunaire, la sphère de tornade et la sphère incandescente.

Visualisez les devant vous et lentement s'unir pour former un pentagramme pointe vers le haut, chaque élément ayant sa sphère qui brille de mille-feux à chaque branche.

Toute cette énergie accumulée forme une sphère imposante dans laquelle vous allez sentir votre corps s'unir à elle, comme si elle était un ballon. Puis lentement, la sphère va monter, vers une destination inconnue, au-delà du temps et de l'espace.

Visualisez alors simplement...une importante lumière blanche tout autour de vous, sans rien autour. Juste...cette lumière blanche.

Puis...laissez-vous porter par la visualisation. Car chaque personne a sa propre vision du divin, à vous de découvrir la vôtre, sans vraiment l'anticiper, soyez juste à l'écoute et prenez le temps de laisser les images, les sons, les odeurs, venir à vous.

Et profitez de cet instant, en vous laissant porter, en continuant de vous concentrer sur votre respiration physique.

Plus qu'avec toutes les autres méditations, vous devez absoluement prendre le temps de redescendre lentement vers votre corps physique, en prenant de (très) longues minutes pour revenir à vous.

Cette méditation est "secrète", c'est la vôtre, ne la racontez à personne. Il peut arriver que certains jours, vous ne soyez pas dans les bonnes conditions pour la vivre pleinement, c'est normal. Soyez patient(e) et vous verrez sans doute d'excellents résultats avec cette méditation.

Conclusion

Si vous n'êtes pas attiré par l'ésotérisme, il est probable que vous vous soyez arrêter à une méditation simple. En soi ce n'est pas un problème, j'espère vous avoir fait prendre conscience que la méditation n'a rien de compliqué sur le principe, mais qu'elle doit être pratiquée régulièrement pour être vécue pleinement.

Pour celles et ceux qui ont essayé les méditations élémentaires, je ne peux que vous souhaiter de vivre des choses aussi fortes que je ne l'ai fait en les pratiquant. Elles sont à mes yeux une excellente introduction à la magie, mais aussi d'excellents exercices pour ouvrir des portes dans cette discipline. Je les fait parfois avant un rituel, ce qui généralement renforce considérablement les sensations qu'il peut me procurer, notamment quand je fini de faire mon cercle en appelant les éléments aux 4 points cardinaux. J'en parle dans mon article sur comment faire un rituel.

Bonne méditation à toutes et tous ;)

Notez l'article


(12 vote(s))


Victor Grouchko

L'auteur : Victor Grouchko

Je suis occultiste et blogueur, passionné par l'ésotérisme depuis plus de 10 ans. Je travaille essentiellement avec l'astrologie magique, la cartomancie et les pratiques liées à la Golden Dawn.

Suivre mon travail sur Facebook


S'abonner à ma newsletter

Vous pouvez vous inscrire à ma liste de diffusion d'e-mails pour recevoir une fois par mois des conseils ésotériques. Vous serez aussi notifié des sorties importantes de l'auteur : livre, guide à télécharger, etc.



En soumettant votre inscription, vous acceptez que l'adresse e-mail soit exploitée dans le cadre d'envoi d'emails ciblés, en pouvant vous désinscrire à tout moment. Vous reconnaissez aussi avoir lu notre politique de confidentialité.



Soutenir le blog

Ce blog vous offre gratuitement plus de 600 pages de contenu.

Si cet article vous a été utile, vous pouvez me faire un petit don, même de 1€, via PayPal ou Tipeee pour soutenir mon travail.

Merci à vous ❤ !

Le livre du moment

Cliquez sur la couverture pour voir le livre sur Amazon ou ici pour lire ma critique sur le blog.

Derniers articles autour de ce sujet

Rechercher sur le blog

Le blog contient plus de 600 pages de contenu gratuit, je vous conseille de faire une recherche pour trouver d'autres articles.