Astrologie tropicale ou astrologie sidérale ? Astrologie tropicale ou astrologie sidérale ?

Astrologie tropicale ou astrologie sidérale ?

Ecrit par : Victor Grouchko

Vous êtes ici :

L'astrologie sidérale et l'astrologie tropicale sont deux systèmes d'interprétation de l'impact des astres, des constellations, des étoiles fixes et de certains astéroïdes sur le vivant, en tenant compte de leur position dans le ciel. L'astrologie sidérale est le système le plus ancien, surtout pratiqué aujourd'hui en Orient et en Inde, tandis que l'astrologie tropicale est plus récente, utilisée en occident. L'adoption de l'un ou l'autre suscite de nombreuses controverses entre les astrologues. Je vous propose ma vision des choses, surtout dans l'optique de comprendre la différence conceptuelle et d'usage des deux astrologies.

Avant de poursuivre la lecture de cet article, je fais acte d'humilité : je ne suis pas un astrologue professionnel et mon niveau ne me permet pas de prétendre à une exactitude et une rigueur à toute épreuve. Je vais me baser sur des ouvrages rédigés par des personnes plus compétentes et mon avis doit être confronté bien sûr à vos propres expériences : à vous de vous faire votre propre opinion !

La différence entre les deux systèmes

Pour résumer, l'astrologie sidérale se base sur la position réelle des astres dans le ciel, en tenant compte du phénomène de la précession des équinoxes. C'est à dire un phénomène de décalage de 1° tous les 72 ans impactant la direction de l'axe de rotation terrestre.

Très concrètement, il y a un décalage important entre un thème tropical et sidéral pour une même personne, à une date et une heure de naissance donnée. Une personne se trouvant être Lion en astrologie tropicale pourra voir son Soleil en Cancer en sidéral. Ce qui change considérablement l'interprétation !

Plutôt que d'écrire des pavés de textes sur la différence entre les deux astrologies, je partage la vidéo de Dist de Kaerth qui l'expliquera de manière plus ludique :

Voir la vidéo sur YouTube

A noter un échange vif mais intéressant entre Julia Boschiero, Mathieu Costes et Jauvain Plutonius dans les commentaires.

Retenez aussi que l'astrologie tropicale est utilisée dans la quasi-totalité des prestations d'astrologues et la totalité des horoscopes en France et en Europe de l'Ouest. 

De l'usage de l'astrologie en magie

L'astrologie sidérale s'appuyant sur la position réelle des astres dans le ciel, elle me semble toute indiquée pour la magie. Ce choix est confirmé par la totalité des auteurs les plus anciens mais aussi pour la plupart des contemporains.

Si aucun système ne peut être parfait, ou figé dans le temps, des millénaires de pratiques ont permis de donner une vrai légitimité à l'astrologie sidérale pour la pratique magique. Cette hégémonie traditionnelle est vivement attaquée par certains partisans d'une révision tropicaliste ou des sceptiques hostiles à l'astrologie d'une manière générale. Les critiques actuelles à l'égard de ces mêmes savants des temps anciens, comme le fait qu'ils n'auraient pas accepté le constat évident que les planètes tournent autour du Soleil, que la Terre soit ronde ou l'hypothétique imprécision de leurs mesures sont fausses. Il ne faut pas confondre la pensée de l'époque, fortement impactée par l'obscurantisme religieux en occident, touchant les masses, avec l'érudition des élites initiées aux Mystères (Galilée ou Pythagore, pour ne citer qu'eux...) qui ont su malgré les persécutions continuer à étudier l'Univers avec une rigueur et une précision qui s'oublient beaucoup trop aujourd'hui. 

L'usage de l'astrologie sidérale par les Anciens (donc tous les anciens occultistes depuis l'antiquité pour résumer), est donc un soutien de poids à l'adoption de ce système pour un occultiste, un mage ou un sorcier. D'autant que l'instant choisi pour faire une action magique est un facteur important dans la réussite de l'opération. Et l'astrologie reste un outil de référence dans ce domaine.

Avant de faire un rituel magique, il me semble indispensable de s'assurer que les astres représentant les forces que l'on utilise ne soient pas mal aspectés, l'idéal étant bien sûr qu'ils le soient de manière bénéfique !

Dans son ouvrage L'Astrologie Magique - Manuel d'Astrologie Pratique du Magiste, Vincent Lauvergne cite quelques caractéristiques à regarder attentivement, notamment lorsqu'on utilise le système astrologique comme système magique opérationnel  :

  • La définition d'un jour et d'une heure de rituel correspondant à l'astre associé.
  • L'état de la Lune : croissante ou décroissante, en fonction du rituel (création/destruction).
  • Faire en sorte que l'astre majeur que l'on veut utilisé soit dominant ou en position de force.
  • Vérifier les aspects et positions des luminaires (Soleil et Lune).
  • Etc.

Je me suis permis quelques adaptations de termes pour rendre la lecture de ce passage plus facile pour des néophytes. Si des termes malheureux se sont glissés dans ma liste, n'hésitez pas à l'indiquer dans les commentaires.

Je vois ainsi mal comment l'astrologie tropicale qui n'a plus de réalité astronomique depuis Ptolémée, pourrait être utilisée dans une science aussi exigeante que la magie, qui se base sur des phénomènes observables. L'astrologie sidérale semble donc beaucoup plus appropriée à la pratique magique.

Psychologie, personnalité et prédictions grâce aux thèmes astraux

Comme une majorité de personnes débutant l'astrologie, j'ai commencé par étudier l'astrologie tropicale. Puis avec les années j'ai pu découvrir l'astrologie sidérale. J'ai ainsi dressé mon thème de naissance et celui de certains proches avec un système puis l'autre.

Mon sentiment est mitigé. Il se base sur mon expérience et mon analyse personnelle, je vous invite donc à les relativiser.

En faveur de l'astrologie tropicale

La quasi-totalité des personnes dont j'ai analysé le thème ont incontestablement trouvés leur thème en tropical plus réaliste sur le plan psychologique et comportemental. J'ai pu également rencontrer d'autres astrologues tropicalistes plus compétents que moi m'ayant fait une démonstration très saisissante de l'efficacité du système. C'est pourquoi je pense aujourd'hui que l'astrologie tropicale a un sens et une certaine véracité dans le domaine du développement personnel.

Je tiens toutefois à précisé que l'on ne lit pas un thème en tropical de la même manière qu'un  thème en sidéral. Ainsi il ne faut pas juger de la pertinence de l'un ou de l'autre en transposant sans précaution une méthode de lecture à l'autre, ce qui biaiserait l'analyse.

De nombreux sidéralistes m'ont retorqué que leur système était tout à fait efficace pour ce type d'analyse. Je ne remets pas en doute leur bonne foi, comme celle des tropicalistes, qui défendent prônent chacun pour leur Eglise. Je garde un doute raisonnable, d'un côté comme de l'autre.

Je crois que l'une et l'autre de ces astrologies ne doivent pas interpréter les mêmes choses, peut être aussi les mêmes plans (physique et spirituels ?). Avec une amie passionnée d'astrologie, nous avions émis l'hypothèse un temps que l'astrologie sidérale pourrait désigner le "True Self" (au sens spirituel) et l'astrologie tropicale le masque social, l'égo ou l'incarnation physique. Mais sans aucune certitude !

En faveur de l'astrologie sidérale

Grâce à l'astrologie, il est possible de prévoir des influences énergétiques et des évènements à l'avance en calquant la carte du ciel de la naissance d'un individu avec la carte du ciel à l'heure actuelle, ou à une date future. On obsèrve notamment les conjonctions et les oppositions. J'ai pu moi-même remarquer des "patterns" (des configurations) remarquables : Saturne en transit sur Saturne en natal, blocage physique important ou accident, Venus en transit opposition vénus natale bouleversement important au niveau du couple, etc.

Pour ce types de mesures, j'ai observé des résultats nettement plus convaincants avec l'astrologie sidérale, grâce notamment aux concordances des signes zodiacaux.

Bilan : sur le plan personnel, les deux systèmes peuvent apporter quelque chose, chacun dans leur domaine. Mais je pense que les astrologies sidérales et tropicales ne sont plus du tout associés aux mêmes disciplines. Comme le dit Vincent Lauvergne dans son ouvrage : "L'astrologie n'était pas une science "psychologique" comme elle l'est devenue maintenant".

Pourquoi les astrologues se disputent autour de ces deux systèmes

Si vous tapez "Astrologie sidérale VS Astrologie tropicale" dans Google, vous trouverez plétore d'articles incendiaires attaquant vigoureusement l'un des systèmes et déféndant l'autre. Sans parler de l'égo de chacun qui par nature défend ses opinions souvent de manière aveugle, j'inviterai à une certaine ouverture des consciences : l'adoption de l'un des systèmes n'empêche pas l'autre d'exister et de représenter un intérêt intellectuel, pour peu que l'on utilise chacun pour ce en quoi il semble le plus adapté.

Il y a aussi des motifs sociaux et économiques qui rentrent en jeu :

  • Il y a un marché important de l'astrologie dans les médias et pour la profession des consultants en astrologie.
  • Aucun "camp" n'acceptera de remettre en cause ses idées publiquement sans salir son image aux yeux du grand public (les tropicalistes ont plus à perdre ici).
  • Les sidéralistes sont minoritaires, c'est aussi une simple question de rapport de force, il est difficile de faire entendre ses opinions divergentes de la pensée communément admise par le grand public.

Le cinéma autour du 13ème signe : Le Serpentaire

La presse a vigoureusement remis en cause la véracité de l'astrologie en prétendant que les astrologues n'avaient pas considéré un signe supplémentaire dans la roue zodiacale : le serpentaire. Ce signe devrait ainsi décaler l'ensemble du zodiaque, qu'il soit tropical ou sidéral d'ailleurs ! Or, même les anciens astrologues considèrent ce signe représentant une constellation de petite taille, située entre le scorpion et le sagittaire (5° de fin du scorpion et 5° du début du Sagittaire). Toutefois, cela n'a, à ma connaissance, jamais été un oubli, mais juste une mise en retrait, car ce signe de par sa taille, sa symbolique fortement teintée des deux signes voisins, n'est pas à considérer comme un signe majeur en astrologie. Mais celui-ci est bien compté sur la roue zodiacale.

Alors, au final, quel système astrologique choisir ?

Je considérerai personnellement deux facteurs pour orienter votre décision :

  • Si un système répond à vos besoins, vous apporte satisfaction par la précision de ses résultats, alors gardez-le. En vous permettant de jeter un oeil bienveillant à l'autre système pour remettre en question certaines choses et mieux percer les mystères de l'astrologie.
  • Si vous débutez, avec la volonté de vous lancer dans l'occultisme, l'ésotérisme et la magie, alors apprenez en premier l'astrologie sidérale. Les livres et sites sérieux dans ce domaine sont plus rares, mais de meilleure qualité et l'étude n'en sera que plus gratifiante.
  • Si vous débutez, avec cette fois comme envie d'étudier l'astrologie à des fins uniquement d'analyses comportementales ou pour le développement personnel, vous pouvez choisir d'étudier en premier l'astrologie tropicale : l'abondance des ouvrages et sites sérieux vous facilitera la tâche.

Formation vidéo sur l'astrologie magique

Vincent Lauvergne cité dans cet article a réalisé une suite de vidéos de formations sur l'astrologie sidérale appliquée à la magie. Pour l'avoir suivi, je vous la recommande chaudement pour continuer vos recherches sur ce domaine.

Voir la formation en vidéo sur l'astrologie magique

Bibliographie

Voici la bibliographie sur laquelle je me suis en partie appuyé et dont je recommande l'achat :

Je vous recommande la lecture de trois blogs sur l'astrologie sidérale :

Attention : les deux derniers blogs sont fait par des astrologues avec un talent indéniable, j'attire toutefois l'attention des lecteurs à la prudence lors de la lecture de ces deux auteurs. Ceux-ci sont clairement dans une mouvance que je qualifierai de complotiste et avec une plume particulièrement acérée contre la sphère politique. Je fais confiance à tout à chacun pour faire preuve d'esprit critique, qu'il adhère ou non à leurs convictions. Je vous conseille de surtout prêter attention à la manière dont les deux astrologues interprètent les thèmes, obsèrvent des "patterns" récurrents dans l'Histoire, qui sont d'un grand intérêt pour l'apprentissage de l'astrologie.

Ce sujet étant sensible, je serai particulièrement sévère sur la modération des commentaires : je supprimerai tous les commentaires non constructifs ou injurieux. Je suis ouvert à la discussion et prêt à corriger d'éventuelles approximations ou erreurs dans cet article si la suggestion est amenée de manière respectueuse et justifiée. Je vous remercie par avance :)

Notez l'article


(3 vote(s))

Si vous avez trouvé cet article utile, vous pouvez me faire un don.


Derniers articles autour de ce sujet