NOUVELLE FORMATION VIDEO DISPONIBLE : Cliquez ici pour la découvrir


La question

Il y a 4 ans, j'ai demandé une lecture de photo à un médium qui me disait après avoir décrit un rêve que j'avais un veilleur. Une fois la joie passée - car à l'époque j'avais tourné le dos à ma religion suite à une très mauvaise passe - une entité masculine s'est présentée à moi. Ce médium m'a dit qu'avec les veilleurs tout n'était pas simple, surtout pour l'apprentissage. Forcée de constater qu'à part quelques rencontres avec lui en rêve....rien, cela ne fonctionne pas. Je pense même qu'il a du partir car je n'ai plus eu de contact avec lui depuis un très long moment.

Peut-on être obligé à être proche d'un veilleur ou de toute autre entité, même si la relation ne semble pas fonctionner ?

La réponse

Réponse de Victor Grouchko - Administrateur du blog - Occultiste et médium

Réponse au format audio

Prendre avec des pincettes ce que disent les autres médiums

Avant toute chose, je vous conseille de prendre avec beaucoup de pincettes ce que les médiums vous disent sur ce type de situations.

N'oubliez jamais que les médiums sont avant tout des humains et que toute perception est subjective. Le médium est fortement influencé par ses croyances et l'esprit humain a plus facilement tendance à voir ce qui l'arrange.

Si le médium est par exemple convaincu que les veilleurs ou les guides existent, que leur rôle est d'accompagner les mortels ici-bas dans le cadre d'une sorte de mission de vie, il aura tendance à voir et expliquer les choses de cette manière. C'est un effet délétère de la trop grande place qu'a pris le dogmatisme dans l'ésotérisme : on en oublie l'expérimentation et l'analyse "out of the box" comme disent les Anglais, c'est-à-dire en dehors de tout cadre de lecture que notre culture, notre religion ou l'avis de Pierre Paul Jacques aurait fixé.

La nature tarifée entre un médium et son client peut aussi laisser suspecter qu'il puisse, même inconsciemment, chercher à vous dire quelque chose pour vous rassurer, vous impressionner ou tout simplement vous inciter à revenir le voir pour avoir plus d'informations !

Je ne suis pas en train de dire que cette médium était malhonnête, ou que ce qu'il a décrit était incorrect. Mais je pense que c'est toujours sain de mettre en question l'outil dans une expérience. D'autant qu'ici, dans votre cas, la caractérisation de la nature d'une entité est un exercice périlleux. Le fait de mettre des entités dans des cases est typiquement humain, pour moi cela revient au même que d'essayer de coller une étiquette sur un être humain, avec toute sa complexité.

Nos perceptions sont limitées et ce que nous voyons de l'invisible est parcellaire.

C'est pourquoi j'invite les lecteurs à essayer de développer leurs propres capacités médiumniques afin d'être autonomes dans ce genre d'expérimentations. Vous pourrez alors analyser les choses avec une certaine auto-critique et vous pourrez aussi construire votre propre code de décryptage de votre réalité.

Ce sera dans ce cas plus facile pour vous d'avoir du recul quand une tierce personne n'en aura peut-être pas, car il n'en est pas capable ou qu'il est trop sûre de lui.

Une entité ne restera pas toujours avec vous

Cette parenthèse étant fermée, revenons à votre question.

Ce que la médium a vu était comme une photographie à un instant T de ce qu'il y avait près de vous. Présumer que l'entité en question est un veilleur me semble un peu maladroit et cela vous laisse donc déduire qu'il aurait une sorte de lien avec vous. En réalité, vous ne pouvez pas en être certaine.

C'est très à la mode depuis 10 ans de dire que nous avons tous un ange gardien, un guide, un veilleur ou je ne sais quel autre type d'intelligence supposée bienveillante et maternelle, qui nous guiderait sur un chemin déjà tout tracé. Je pense que c'est rassurant, mais là encore, pour moi c'est du dogmatisme.

Pour ma part, je médite souvent ce texte de la Table d'Émeraude, qui dit :

Il est vrai, sans mensonge, certain, & très véritable : Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut ; et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour faire les miracles d'une seule chose.

Je laisse à chacun libre de l'interprétation à en donner. Cela me fait toutefois avancer l'hypothèse plus rationnelle selon moi que les êtres humains ne sont que des pions au milieu d'un balai d'influences qui nous dépassent. Je fais ainsi le parallèle, avec le "bas", notre quotidien dans nos sociétés modernes, où le citoyen sert des intérêts, des États, des idéologies, sans forcément qu'il y ait un sens parfaitement défini ni une cohérence globale.

C'est pourquoi je suis très frileux quand on me parle de guides, des veilleurs ou peu importe le terme que vous collerez à ces forces assistant les humains dans leur vie. J'ai envie de demander : qui sont-ils ? Parle t-on à chaque fois des mêmes ? Qu'est-ce qui nous laisse penser qu'ils sont attachés à nous, dans quelles modalités et surtout à quelles fins ?

Je ne peux que parler que via mon expérience : j'ai eu le sentiment d'être accompagné par plusieurs entités au cours de ma vie, certaines que je sentais très bien il y a 10 ans ont totalement disparu de mon écran radar, de même que d'autres sont apparues et enfin une ou deux me supportent toujours visiblement sans broncher !

Je pense que nous servons des intérêts ; et en cela que notre entourage ésotérique dépend beaucoup de notre situation du moment. Est-on dans de bonnes dispositions de vie ? Est-on à un grand croisement ? Avons-nous attiré une entité de par les intérêts communs que nous pourrions avoir avec elle ?

Je pose beaucoup de questions sans donner de réponses, mais j'aimerais vous inviter à essayer cette démarche. À douter, à remettre en cause, à bousculer en permanence vos certitudes pour toujours saisir les instants, les expériences, avec le plus d'ouverture dans vos ressentis, mais le moins de naïveté possible.

Il vaut mieux 100 questions sans réponses qu'une réponse fausse.

Dans votre cas, j'aurai donc plus naturellement tendance à vous inviter à attribuer du crédit à vos rêves plutôt qu'à ce que la médium vous a dit.

Il ne faut pas présupposer que l'entité veuille vous apprendre quelque chose. Elle n'était peut-être que de passage. Toutes les entités ne sont pas des professeurs en puissance. Et toutes ne voudront pas forcément vous fréquenter sur la même durée.

Comme dans nos amitiés et nos relations amoureuses, je pense qu'il faut accepter l'incertitude.

Je vous invite donc à continuer vos expériences et je pense que vous aurez bien d'autres surprises. Si cette entité masculine vous intrigue tant que ça, essayez de penser à elle et si vous en avez les compétences, vous pouvez toujours essayer de l'appeler dans le cadre d'un rituel pour lui demander directement ce qu'elle vous veut.

Ainsi, vous aurez une réponse plus ferme et crédible, avec vos propres perceptions.

Pour garantir l'anonymat de la demandeuse ou du demandeur, le prénom a été changé et certains éléments trop personnels ou permettant de reconnaître la personne ont été changés.

Vous avez aimé ce courrier des lecteurs ?

Comment poser votre question ?

Vous pouvez soumettre votre question en vous abonnant à l'un des profils du blog sur les réseaux sociaux et en m'envoyant un message privé.

Attention à bien préciser que votre question concerne le courrier des lecteurs. Je ne peux pas garantir une réponse à tout le monde.

Vous voulez absolument une réponse ?

Je propose des consultations individuelles payantes (50€ / heure).
Vous pouvez avoir plus d'informations ou prendre rendez-vous en discutant avec moi sur messenger.