Comment devenir médium et découvrir ses dons médiumniques ? Comment devenir médium et découvrir ses dons médiumniques ?

Comment devenir médium et découvrir ses dons médiumniques ?

Ecrit par : Victor Grouchko

Vous êtes ici :

Je trouve que l'expression "devenir médium" est incorrecte. On ne devient pas médium, on développe et on accepte sa médiumnité. Tout humain a des sens au-delà des 5 sens physiques. Donc tout le monde est en mesure de percevoir et agir sur les plans invisibles. Toutefois, si beaucoup de personnes feront preuve de curiosité dans ce domaine, très peu laisseront à ce cheminement spirituel une place suffisante dans leur vie pour développer leur médiumnité. Voici mes conseils pour devenir médium et exploiter pleinement tous vos dons.

Le terme médium est contemporain, d'influence anglo-saxonne, apparu au XIXe siècle. Il a largement été diffusé par le mouvement du Spiritisme d'Allan Kardec dès les années 1860. Dans sa définition stricte il désigne une personne capable de percevoir le message des esprits et servir de canal entre les vivants et les morts (source : Larousse).

Je trouve cette définition très restrictive. Je l'élargirai à des personnes capables de ressentir et communiquer avec les forces invisibles de la Nature de manière extra-sensorielle (soit, au-delà des 5 sens physiques).

Il faut toutefois différencier le terme médium des termes mage ou sorcier. Le terme mage désigne une personne cherchant à comprendre et utiliser les Lois universelles de la Nature. C'est quelqu'un d'actif, un praticien, un chercheur. Un médium peut être mage. Mais un médium est avant tout dans l'écoute, la communication, non dans une interaction volontaire et maîtrisée avec les énergies de l'invisible ou dans la compréhension de leurs spécificités.

Être médium : un état d'être et une transformation

La médiumnité c'est être à l'écoute

Le fait d'être médium au sens populaire du terme n'a de sens que lorsqu'on accepte de se mettre dans un état d'être de réceptivité et d'écoute (qui va plus loin que l'ouïe bien sûr). Cet état d'être et cette capacité d'écoute, on ne l'obtient pas par la lecture d'un livre, en faisant une simple prière ou en faisant un rituel quelconque issu d'internet comme certains le pensent.

Développer sa médiumnité revient à entamer un processus de transformation intérieure qui dure toute sa vie et qui est loin d'être facile à vivre. Ce n'est pas un hobby. Rien n'est offert du jour au lendemain. C'est un cheminement qui nécessite beaucoup de travail, d'introspection, de remise en cause, parfois même de la souffrance. Mais la récompense pour nos efforts change durablement une vie en lui donnant un niveau de conscience précieux.


Les manifestations de l'invisible sont peu courantes. Ne croyez pas qu'un médium doué perçoit des esprits toute la journée. Ce serait invivable.

Cassons le mythe du sensationnel

La médiumnité existe

Beaucoup de personnes sont attirées par le paranormal, le surnaturel, la magie ou d'autres domaines liés à l'occultisme. Pour certains il s'agit d'une attirance intérieure profonde, la recherche d'une compréhension. Pour d'autres, c'est l'envie d'un frisson au contact de l'invisible et de la peur qui motive un intérêt souvent superficiel et ludique. Il faut comprendre que la représentation très hollywoodienne ou dans des vidéos à sensation sur YouTube n'est pas du tout représentatif de la médiumnité comme le vivent la quasi-totalité des médiums. Les derniers siècles ont fait énormément de mal à la médiumnité "sérieuse". L'apparition du cinéma, des médias de masse, des films d'horreur ou fantastiques, le goût de plus en plus prononcé pour le sensationnel ont permis l'apparition de nombreuses dérives. Aujourd'hui, on veut "voir des esprits", pour le fun, pour le frisson, pour impressionner, pour se glorifier, se sentir différent. La pratique ésotérique parallèlement à cela est devenu plus un jeu qu'un parcours initiatique.

La médiumnité c'est une capacité à ressentir, comme un sens que l'on développe. Ce qu'on en fait concrètement dépend des aspirations de chacun et aucun médium ne ressemble à un autre. Beaucoup n'ont aucune pratique active ou rituelle et beaucoup même ne savent pas mettre des mots sur ce qu'ils vivent.

Si certaines personnes ont une aisance naturelle pour ressentir et communiquer avec l'invisible, ne croyez pas que cela se soit fait en un jour, ni qu'ils soient nécessairement de bonne foi ou dans le vrai (voir mon article sur les dangers de la médiumnité).

Si vous-même êtes arrivé(e) sur ce site dans l'idée de trouver un guide pour devenir médium à ces fins de sensations fortes, en servant avant tout vos égos ou en cherchant un échappatoire à vos problèmes purement matériels, alors je préfère être franc : vous ne trouverez pas votre compte. Tout ce que j'explique sur ce site vous semblera d'un ennui absolu, car la médiumnité n'est pas un divertissement, c'est une quête de Soi, avec un sens profond qui est nécessaire pour évoluer. Si vous vivrez des expériences où vous aurez peur, où vous serez confronté à quelque chose d'incompréhensible mais de bien réel à vos yeux, cela ne sera jamais comme dans The Conjuring.

L'intérêt est ailleurs, dans cette évolution progressive de votre conscience qui bouleverse votre vie, indescriptible avec des mots, car seul le vécu de chacun peut l'exprimer le plus parfaitement possible.

Comment savoir si l'on est médium ?

Symptômes de la médiumnité

On peut être médium sans le savoir. C'est sans doute le cas de la majorité des personnes ayant un potentiel dans ce domaine. Il est difficile de l'exprimer avec des mots, chaque parcours est unique et la médiumnité est intime, elle est souvent liée au vécu comme je l'ai dit précedemment. Une personne médium n'est pas nécessairement intéressée par la spiritualité au premier abord, mais si elle y est hostile il y a fort à parier qu'elle a refoulé profondément ses capacités.

J'ai relevé plusieurs points communs dans le parcours initiatique des médiums que j'ai rencontré :

  • La médiumnité se déclare principalement pendant une période difficile au niveau émotionnelle.
  • L'enfance et l'adolescence peuvent avoir été le théâtre d'expériences émotionnelles ou physiques difficiles à interpréter de manière rationnelle.
  • La prise de conscience et le démarrage sérieux du processus d'évolution apparaît autour de 18 ans, 36 ans ou 54 ans (je pense que les cycles des noeuds lunaires n'y sont pas pour rien...). Ces chiffres étant basés sur les personnes que j'ai interrogé et ne sont pas à prendre au pied de la lettre.
  • Un article sur internet ( ;) ), la lecture d'un ouvrage, la rencontre d'une personne, des ressentis étranges servent souvent de déclancheurs.
  • Certains décrivent une sensation "d'appel" par les mondes invisibles.
  • Les personnes ayant un tempérement introverti jeunes seraient plus susceptibles d'être médiums.

Vos dons et vos capacités médiumniques peuvent mettre du temps à se déclarer. Un intérêt sérieux pour le domaine est en général très bon signe. Certains (dont moi) disent qu'il n'y a pas de hasard dans le cheminement spirituel. Chaque chose arrive lorsque son heure est venue.

S'intéresser à l'astrologie et à la voyance

L'astrologie et la voyance (au-delà des horoscopes du jour et du simple tirage de carte en ligne, apprenez plutôt à utiliser l'Oracle de Belline ou le Tarot de Marseille) sont des domaines qui vous ouvriront naturellement à la médiumnité. La radiesthésie (l'usage du pendule) est aussi une bonne piste. Un bon médium s'intéressera à ces domaines pour connaître ses potentialités, ses forces et ses faiblesses qu'il doit travailler toute sa vie. Je vous recommande d'investir une centaine d'euros dans l'analyse de votre thème astral de naissance via un(e) Astrologue, qui vous en apprendra beaucoup sur vos capacités pour développer vos dons, notamment dans les domaines spirituels et occultes. Et si vous voulez devenir voyant, c'est le début de votre voyage !

Petite note : les signes astrologiques des Poissons, du Cancer et du Scorpion (signes d'Eau) ont généralement plus de facilités à développeur leur médiumnité. Des aspects avec ces signes peuvent aussi représenter un avantage. Toutefois, ce n'est pas une obligation : tous les signes peuvent développer ce genre d'apttitudes.

Commencer à méditer

Un bon médium qui ne sait pas méditer et écouter pleinement tout son Être et les plans invisibles risque de rester à jamais superficiel dans ses ressentis. La première étape pour débuter et développer ses dons est de consacrer environ 10 minutes à la méditation, au moins 3 fois par semaine. Soit 30 minutes. Si vous voulez progresser sérieusement, que cela représente t-il sur une semaine de plus de 10 000 minutes ? :) Méditer est assez simple : il suffit de s'asseoir et se concentrer sur le souffle de sa respiration, en essayant de vous mettre en état d'écoute. Vos pensées parasites s'estomperont au fil de votre pratique, avec l'habitude. N'ayez crainte de ne pas "voir" ou "entendre" des choses, prenez-le avant tout comme un moment intime avec vous-même.

Les bienfaits de la méditation sont immenses : inutile de les détailler tant ils sont connus. C'est l'une des méthodes que je préconise dans mon article pour développer le don de clairaudiance. Pour ma part, la méditation a changé ma vie, j'espère qu'il en sera de même pour vous !

Poser des questions et rencontrer d'autres médiums

Sur de nombreux groupes et pages Facebook, vous avez la possibilité d'échanger avec des personnes souvent plus expérimentées qui seront généralement ravies de vous aider à trouver de bons ouvrages ou tout simplement de vous donner des conseils. Au fil des années de pratique, je continue à poser des questions, la diversité des profils de médiums, mages ou sorciers me permettant d'éclaircir certains sujets sur lesquels je ne suis pas forcément connaisseur. Vous pouvez par exemple rejoindre notre page Facebook pour échanger avec les autres lecteurs de ce blog (et n'oubliez pas de liker la page !).

Devenir médium accompli : une affaire de régularité et de connaissances

Que vous souhaitez devenir médium amateur ou médium professionnel, comme pour les études et pour tout travail, il faut travailler ses capacités et acquérir certaines compétences :

  • Vous devez apprendre à vous nettoyer énergétiquement et vous protéger. Car vos pratiques vous confrontera à bien plus d'énergies négatives que le commun des mortels.
  • Vous devez soigner votre ancrage énergétique afin de conserver un rapport solide avec le réel et ne jamais manquer d'énergie pour ne pas impacter tout autant vos corps subtils que votre corps physique.
  • Faire des séances de travail sensitifs ou introspectif (méditation, travail des capacités sensorielles, etc.) au moins trois fois par semaine. Comme dans tout domaine, plus l'on pratique, plus l'on progresse rapidement. Et ne pas pratiquer pendant longtemps se ressent dans l'accuité de vos sens médiumniques.
  • Je vous conseille de sanctuariser un espace de travail, uniquement dédié à la pratique. Cela peut être le coin d'une pièce, ou bien une pièce entière, tout dépend de la place dont vous disposez. Avoir "son espace à soir" permet de se couper de votre quotidien pour mieux vous concentrer, de le décorer et de purifier ce lieu de manière récurrente.

Les pratiques à éviter lorsqu'on débute

Même si la question de la vie après la mort ou la connaissance des vies antérieures peut sembler attrayante, je vous déconseille fortement l'écriture automatique et la pratique spirite en étant débutant(e) (chercher le contact avec une personne décedée ou désincarnée). Cela nécessite de savoir se protéger efficacement, car vous pouvez faire de mauvaises rencontres. Vous ne saurez pas aussi utiliser autre chose que votre simple ressenti ou votre intuition pour juger de la pertinence d'une communication avec les mondes spirituels et vous risquez de vous faire berner par les entités plaisantines ou malveillantes.

Le magnétisme est une discipline intéressante mais elle nécessite d'avoir une bonne maîtrise énergétique pour éviter de se retrouver à "prendre sur soi" les énergies négatives des personnes que l'on veut soigner. Le Reiki est moins problématique à ce niveau, toutefois il faut s'y former avec un maître (je peux vous recommander mon amie Corrine Lefebvre mais vous pouvez aussi contacter quelqu'un plus proche de chez vous).

Acheter des livres sur la médiumnité

Les livres sont un bon moyen d'apprentissage et de découverte d'un sujet. Ici pour la médiumnité, de bons ouvrages existent pour vous guider dans la découverte de vos potentiels en matière de ressentis et de perception des énergies ou des forces invisibles.

Je vous conseille l'achat du livre d'Anjoline sur : Apprendre et comprendre la médiumnité (noté 4,5/5 sur Amazon par 16 personnes, méritées selon moi).

Je vous recommande de poursuivre votre lecture par l'article dédié à comment développer sa médiumnité.

Notez l'article


(161 vote(s))

Si vous avez trouvé cet article utile, vous pouvez me faire un don.


Derniers articles autour de ce sujet