Devenir ou trouver un maître spirituel : les dangers Devenir ou trouver un maître spirituel : les dangers

Devenir ou trouver un maître spirituel : les dangers

Ecrit par : Victor Grouchko

Vous êtes ici :

Cet article s'adresse à ceux qui veulent rechercher un maître spirituel et à ceux qui voudraient le devenir. Il est intéressant pour les uns et les autres de savoir ce qu'il se passe des deux côtés de la barrière. L'ésotérisme est un milieu où l'égo est omniprésent. Beaucoup se prétendent maître de quelque chose, voir de plusieurs disciplines à la fois et beaucoup d'entre vous cherchent un guide, une personne qui saura vous faire évoluer. Creusons un peu et prenons un peu de recul, ces conseils vous aideront à ne pas vous faire avoir ou à ne pas prendre la grosse tête et tomber de très haut...

Qu'est-ce qu'un maître spirituel ?

Un maître au sens commun du terme est une personne qui exerce une domination de par sa maîtrise d'un art ou d'une discipline (artistique, sportive, etc.), qui est capable de diriger d'autres personnes et d'enseigner son savoir-faire. Dans la société, un maître est toujours reconnu par ses pairs, de par ses études, ses créations, son expérience, sa sagesse.

Dans l'ésotérisme et le monde spirituel, c'est plus complexe : un maître spirituel est une personne ayant reçu une initiation occulte, ayant atteint un grand niveau de maîtrise et de sagesse et qui devient apte à transmettre cette initiation à d'autres personnes. Ici, la reconnaissance peut venir des personnes qui le suivent, du monde spirituel, d'une structure initiatique ou encore la grande popularité dont il fait l'objet. On peut utiliser le terme de gourou, c'est à dire un maître à penser, dans les cas où le prétendu maître influence fortement la vie de ses adeptes.

Il faut bien comprendre que le titre de maître est normalement toujours donné par quelqu'un d'autre, c'est donc le signe d'une reconnaissance d'autrui. Il y a certaines personnes qui s'auto-proclament maîtres, mais on y viendra ci-dessous.

Cette dernière définition n'est pas très académique, mais elle me semble assez représentative. Je n'y associe aucun jugement de valeur pour le moment, mais je vais donner mon avis ci-dessous.

L'ésotérisme et la spiritualité du XXIe siècle

L'ésotérisme (ou l'occultisme), autrefois pratiqué et enseigné en secret, est aujourd'hui accessible à tous. L'Eglise en occident et les autres institutions des religions ne sont plus les seuls légataires de la spiritualité. Internet a fortement contribué à la diffusion du savoir ésotérique, ou en tout cas a rendu cette discipline très populaire.

Associé à cette popularité croissante s'est développé un marché très important autour de la spiritualité (souvent associée - déraisonnement selon moi - au bien-être et au mieux vivre). Dans une société qui ne va pas bien, la spiritualité pour beaucoup de personnes est un échappatoire, un rêve lointain, mystérieux et donc désirable. De très nombreuses personnes y cherchent des solutions à leurs problèmes du quotidien et non une réelle démarche d'éveil spirituel.

Se sont révélés au grand jour des professionnels de l'ésotérisme qui autrefois pratiquaient plus discrètement : magnétiseurs, voyants, astrologues, etc. Et avec eux : les maître à penser, les influenceurs de l'ésotérisme et du spirituel. Pour certains - selon eux - en contact avec des forces supérieures, des guides, prétendant souvent délivrer des messages universels pour toute l'humanité. Il y a aussi ceux qui se prétendent maîtres d'une discipline et jouent un rôle social et initiatique, au sein de courants occultes ou s'adressant directement à monsieur et madame tout le monde. Dans certains cas, cela devient sectaire, l'argent ou le sexe ne sont alors jamais très loins...

Le capital confiance du maître

Le titre de maître permet de (se) donner une légitimité. Quelqu'un ayant ce titre "en jette" en société, auprès de ceux qui découvrent un courant ou une discipline. Il implique un grand savoir, de l'expérience, beaucoup de recul. Un maître n'est normalement pas contestable au sein d'un groupe : il représente l'autorité, ici spirituelle.

Beaucoup de personnes n'hésitent donc pas à adopter ce titre, à l'obtenir souvent sans mérite (je pense notamment aux initiations payantes). Cela permet tout simplement d'obtenir l'influence dont ils ont besoin sur les foules, pousser à l'achat de services ou de biens, à faire parler d'eux, à faire taire les contestataires et les critiques.

Il faut donc être particulièrement méfiants quand quelqu'un se prétend maître de quelque chose. Cela revient à crier : "Je sais". Mais que sait-il vraiment, quelles connaissances a-t-il, quelles sont ses méthodes, sa rigueur, les expériences qu'il a vécu pour mériter selon lui un tel titre ? Difficile à dire...beaucoup cultivent le secret et le mystère autour de leur personne...

Pour faire le lien avec mes expériences ésotériques, je trouve qu'en spiritualité comme en magie, l'adage suivant prend sens : "La vérité n'a pas besoin d'apparâts". Ce qui est volontairement trop caché doit être abordé avec prudence et recul. Si une part de mystère est nécessaire pour que l'enseignement spirituel soit graduel et adapté au développement de chacun, il me semble inconcevable de considérer un "maître" qui cache l'ensemble de ses pratiques, de ses "secrets", de sa doctrine derrière un statut ou un titre. Le "tout vous sera révélé au moment venu" est l'une des phrases que je déteste personnellement le plus et symptomatique des sectes et autres mouvances cancer dans ce milieu...

Le besoin d'être guidé et le manque d'efforts

Progresser en ésotérisme n'est pas chose facile. Au début, il est normal de se sentir complètement perdu(e). Nous avons tous été dans cette situation. Il faut du temps pour commencer à se connaître et faire en sorte de se révéler.

A l'ère du "je veux tout tout de suite", beaucoup de personnes cherchent un maître pour les prendre en main et faire en sorte - consciemment - d'être guidé par quelqu'un pour éviter les erreurs de jeunesse et aller vers un savoir éprouvé par un autre et - inconsciemment - ne pas devoir faire seul tout le travail de recherche et d'expérimentation.

Nous sommes aujourd'hui dans une société où l'information n'a jamais été aussi accessible à tous et où faire des recherches n'a jamais été aussi compliqué, surtout à cause de l'abondance et de l'importance de la crédibilité des sources. Mais aussi car nous avons perdu l'habitude de l'effort devant tant de simplicité. C'est aussi une ère de vulgarisation, où tous les savoirs complexes tentent d'être simplifiés et accessibles à tous. C'est louable et en même temps c'est un problème. Il m'est arrivé d'échanger avec des personnes qui ont commencé l'ésotérisme dans les années 50, à "la dure" et qui sont frappés aujourd'hui que les jeunes (dont je fais partie) répugent à se lancer dans la lecture d'un ouvrage classique qui semble trop compliqué au premier abord.

Le blog Ophis Phosphoros contribue à ce mouvement de vulgarisation. Mes articles tentent de rendre accessibles des informations que j'ai appris dans des livres pas toujours faciles à lire. Ou des choses que j'ai déduit de mes expériences personnelles, en essayant et souvent en me plantant. Mon objectif a toujours été de rendre accessible à toute personne de bonne volonté des connaissances "de base" pour leur permettre de se lancer dans ses propres recherches avec un socle (je l'espère) assez solide pour éviter de partir dans tous les sens. Mais jamais je ne pourrai vous donner un savoir complet de A à Z.

Je reçois environ 1 à 2 demandes par mois de "mentorat" et je sais que beaucoup de mes consoeurs et confrères ayant une certaine notoriété en ont également régulièrement (et souvent plus que moi). Sauf qu'aucun d'entre nous ne se considère comme un maître. Je crois pouvoir parler au nom de tous en disant que plus on apprend, plus on se rend compte qu'on est (très) loin d'avoir fait le tour et que cela force l'humilité...

Il peut être sain de faire des stages, d'écouter une personne plus expérimentée, pour apprendre des choses dans un domaine précis que l'on ne maîtrise pas. Mais je ne vous recommande pas de considérer un enseignant comme un maître qui vous guidera totalement sur tous les sujets. Si on peut être influencé par la pensée d'un grand personnage de la spiritualité, devez-vous pour autant penser tout comme elle ?

La réalité - incontestable - est que vous ne deviendrez jamais de bons occultistes sans entamer un travail de recherche personnel, tant sur le plan littéraire, que sur le plan de l'expérimentation et de la connaissance de vous-même. Aucun livre ou super tuto sur internet ne vous donnera toutes les clés en main. Rien ne remplacera vos erreurs pleines d'enseignements.

Aucun maître ne pourra non plus vous apporter cela. Ceux qui vous font croire que suivre leur enseignement vous guidera vers la Lumière vous mentent, ils ne font que vous guider vers "leur" Lumière. C'est confronté à votre vécu, votre histoire, votre spécificité, que vous parviendrez à vous sentir capables d'agir et de sentir dans l'invisible.

Qu'on le veuille ou non, la voie ésotérique est une voie solitaire : nous sommes des illuminés aux yeux du commun des mortels (voir des gens dangereux pour certains), personne ne peut jamais nous donner toutes les réponses qu'on attend, c'est à travers notre travail personnel que nous progressons.

Existe t-il de véritables maîtres dans l'occultisme ?

Il existe des personnes qui ont plus de 50 années d'expérience, de lecture, de pratique à haut niveau dans leur palmarès. Certains auteurs méritent vraiment le respect. Mais généralement, ceux qui peuvent prétendre à un niveau de pratique très élevé sont très discrets. Difficilement accessibles. Même dans les livres religieux ou spirituels, l'image du maître spirituel est celui d'une femme ou d'un homme isolé, vivant reclus ou très loin de la société. Sur la montage, dans une forêt ou dans une cabane. Certains partagent une partie de leur savoir à travers leurs écrits. Mais je crois sincèrement qu'ils prennent toute la mesure du poids de leur savoir et de sa dangerosité entre de mauvaises mains. Ils ont aussi conscience que c'est leurs nombreuses années de pratique qui ont permis l'essor d'une certaine force dans l'invisible, d'une certaine illumination par le savoir ou le mysticisme. Et ils savent mieux que personne l'importance qu'à le chemin dans la montagne plutôt que le sommet dont tout le monde rêve.

J'ai déjà croisé des personnes qui sont "impressionnantes". Leur aura est stupéfiante. Certains finissent par céder aux sirènes de l'égo-roi, devenant des maîtres à penser et sont rarement éloignés des plaisirs matériels qu'ils peuvent en tirer. Beaucoup de bonnes personnes dans ce milieu gardent une certaine humilité et aident les novices plus en posant les bonnes questions, en donnant des sources qu'en offrant des réponses toutes faites, car ils ne savent que trop l'importance de la recherche personnelle. Ceux qui cultivent le culte de leur personne sont dangereux, même s'ils se parent de toutes les meilleures intentions du monde.

Ceux qui se prétendent maîtres ne sont jamais ceux qui pourraient mériter un tel titre...à mes yeux, c'est le genre d'honneur qu'on refuse de porter par abnégation et humilité, devant l'immensité des choses qui nous reste à découvrir. Si nous avions questionné les célèbres maîtres de l'Histoire, je suis convaincu qu'ils ne se vanteraient pas de ce titre qu'on leur a donné. Ou alors, ce serait plus une question d'usage de l'époque qui n'a plus vraiment de sens aujourd'hui.

Conclusion

Comme disait Jacques Amyot dans Le bréviaire : "Il vaut mieux être ignorant que d'apprendre d'un mauvais maître.". Vous êtes capable de progresser par vous-même. Bien sûr, vous ferez des erreurs, bien sûr vous vous sentirez perdu, jamais l'ensemble de vos doutes sera dissipé. Vous aurez des périodes de bas et de haut. Cela se joue en années, en dizaines d'années.

Mais jamais je n'ai vu quelqu'un de bonne volonté échouer à progresser s'il y met du sien et prend l'initiative de chercher par lui-même. Même des personnes qui croyaient - toujours à tort - ne pas avoir de dons particuliers ou de prédisposition. Un intérêt sérieux pour l'occultisme n'est jamais un hasard.

Dans cette voie, tous les efforts paient et chaque victoire sur sa peur, sa paresse, sa crédulité ou son scepticisme trop important, est un pas en avant. Nous avons la chance de vivre à une époque où de nombreux ouvrages de qualité sont accessibles au public. Profitons-en pleinement car nous ne savons pas ce que les décénies à venir nous réservent ! Ces ouvrages nécessitent un investissement en terme de lecture, de prise de notes, mais le jeu en vaut la chandelle !

Et surtout, ne laissons pas une simple lecture et un apprentissage théorique sans application pratique. Comme tout chercheur, nous devons éprouver une théorie, une pratique, une méthode au contact de la pratique, du concret. C'est ainsi que vous pourrez trouver ce qui vous plaît, fonctionne, ou non.

Notez l'article


(36 vote(s))


Victor Grouchko

L'auteur : Victor Grouchko

Je suis occultiste et blogueur, passionné par l'ésotérisme depuis plus de 10 ans. Je travaille essentiellement avec l'astrologie magique, la cartomancie et les pratiques liées à la Golden Dawn.

Suivre mon travail sur Facebook


S'abonner à ma newsletter

Vous pouvez vous inscrire à ma liste de diffusion d'e-mails pour recevoir une fois par mois des conseils ésotériques. Vous serez aussi notifié des sorties importantes de l'auteur : livre, guide à télécharger, etc.



En soumettant votre inscription, vous acceptez que l'adresse e-mail soit exploitée dans le cadre d'envoi d'emails ciblés, en pouvant vous désinscrire à tout moment. Vous reconnaissez aussi avoir lu notre politique de confidentialité.



Soutenir le blog

Ce blog vous offre gratuitement plus de 600 pages de contenu.

Si cet article vous a été utile, vous pouvez me faire un petit don, même de 1€, via PayPal ou Tipeee pour soutenir mon travail.

Merci à vous ❤ !

Le livre du moment

Cliquez sur la couverture pour voir le livre sur Amazon ou ici pour lire ma critique sur le blog.

Derniers articles autour de ce sujet

Rechercher sur le blog

Le blog contient plus de 600 pages de contenu gratuit, je vous conseille de faire une recherche pour trouver d'autres articles.