Quand des entités se font passer pour d'autres Quand des entités se font passer pour d'autres

Quand des entités se font passer pour d'autres

Ecrit par : Victor Grouchko

Vous êtes ici :

Dans la quasi-totalité des rituels et des travaux de médiumnité ou d'occultisme, il est question d'appeler des entités et parfois de communiquer avec elles. Si vous avez bien effectué les préparatifs et que les conditions s'y prêtent, vous pouvez ressentir une présence invisible, voir même commencer à recevoir des images mentales, entendre une voix, des pensées extérieures aux vôtres, ou ressentir quelque chose qui sort vraiment de l'ordinaire. Mais comment savoir si la potentielle entité qui se manifeste à vous est bien la bonne ? Voici quelques conseils et méthodes pour éviter certains pièges.

Qu'est-ce qu'une entité ?

Une entité est une forme (ou une structure) d'énergie dotée d'une forme de conscience qui lui est propre et qui est capable d'interagir dans l'invisible puis d'une certaine manière - généralement indirectement à travers un médium - sur le plan matériel à travers les plans subtils (mentaux et astraux principalement).

Certaines sont capables de communiquer avec des médiums, à des niveaux et des intensités très diverses. Attention, toutes les entités ne sont pas intelligentes, leur comportement peut être "programmé", par leur conditionnement, leur histoire, leur origine, leur niveau de conscience, etc.

Il existe de très nombreuses formes d'entités. Je tiens à rappeler que cette catégorisation est purement humaine et repose essentiellement sur la culture, les traditions magiques. Ne cherchez pas forcément à tout mettre dans des cases sous peine de ne plus voir l'essentiel.

Je ferai un article plus détaillé sur certains types d'entités, mais ce n'est pas le sujet de l'article.

Le concept de vibration (ou de taux vibratoire)

Il est possible que cette section soit un peu dure à comprendre pour les débutants. Ne vous forcez pas si vous ne comprenez pas, mais cela peut vous aider à mieux appréhender la problématique soulevée dans l'article.

L'une des théories les plus utilisées pour essayer de placer les entités et leurs influences sur une échelle, on utilise une sorte de mesure appelée le taux de vibratoire. Selon plusieurs traditions magiques, chaque plan d'existence (physique, éthérique, astral, mental, spirituel) est lui-même divisé en plusieurs sous-plans, ayant chacun une vibration qui lui est propre.

Toujours selon cette théorie, plus quelque chose est proche du plan matériel, plus la vibration est basse. J'aime bien le voir comme une "vitesse" de rotation des énergies. Pour persister dans le matériel, il faut que l'énergie ait le temps de trouver une certaine stabilité, de se cristalliser, de prendre forme. C'est pourquoi je peux toucher la table devant moi, marcher sur le sol, etc.

Lorsque vous interagissez avec les plans spirituels, vous vous confrontez à une énergie dont le taux vibratoire est plus élevé. Certaines personnes, dont moi, au contact des énergies plus spirituelles (par exemple lors d'une méditation) ont constaté d'étranges phénomènes, comme un vrombissement dans les oreilles, un rapport au temps qui passe fortement modifié, etc. Sans que cela soit une preuve parfaite, cela crédite à mon sens que l'on peut ressentir une hausse de la vitesse de vibration, donc du taux vibratoire.

Plus une entité se trouve sur un plan proche du nôtre et plus elle vibre bas, plus vous pourrez par conséquent la contacter facilement, avec moins d'efforts. Plus elle est éloignée de nous, dans des plans plus élevés sur le plan spirituel, plus la contacter sera difficile, car vous devrez - vous et votre environnement - être sur une vibration plus élevée, grâce à l'espace consacré d'un rituel (vous comprenez maintenant pourquoi je vous bassine avec les cercles magiques).

La notion de taux vibratoire élevé ou bas ne détermine absolument pas la "coloration" de l'énergie. Si vous appelez un démon de la Goétie, votre environnement énergétique aura un taux vibratoire très élevé, mais par contre les caractéristiques énergétiques seront radicalement différentes de celles nécessaires pour tenter de travailler avec un ange de la tradition juive par exemple. C'est donc juste une échelle de grandeur théorique qui permet de conceptualiser avec quelle aisance une énergie ou une entité peut interagir avec un plan d'existence.

Entités farceuses et spiritisme

L'un des cas de tromperie les plus communs est celui lié au spiritisme et aux pratiques magiques peu rigoureuses. Le scénario classique : une ou plusieurs personnes avec peu de connaissances en magie et en rituellie décident de contacter un défunt précis ou des défunts au hasard.

Souvent, les pratiquants n'utilisent aucun cercle, ou très sommaire, peu ou aucune protection, ne chargent pas correctement l'espace de pratique, ce qui aboutit à un rituel où le taux vibratoire est très bas. L'ensemble de ces manques vont provoquer deux problèmes :

  • Aucune force ou entité ayant un rôle de protecteur ou de garant de la réussite du rituel ne peut servir de "portier"pour empêcher une entité indésirable de s'incruster dans la séance.
  • Le taux vibratoire et le manque d'énergie (associé à un [[ancrage énergétique]] bancal) font que les entités les plus élevées spirituellement ne peuvent tout simplement pas entendre l'appel et/ou avoir un espace magique adapté à leur matérialisation.

Les entités errant au plus près du monde matériel ne sont pas toujours les plus fréquentables. Il y a beaucoup de larves, d'entités malsaines, de vampires énergétiques et d'entités qui adorent se jouer des médiums un peu naïfs. Certains en font leur spécialité, tout simplement pour se nourrir et "jouer" comme des prédatrices avec une proie.

L'entité trompeuse va facilement pouvoir répondre à la place du défunt appelé et se faire passer pour lui. Il faut savoir qu'une entité assez puissante est capable de lire dans le mental d'un médium mal protégé, voir même aller chercher dans la coquille énergétique vide du défunt en question des informations pour prouver qu'il est ce même défunt.

Dans mon article sur pourquoi j'ai arrêté de parler avec les morts, j'en parle plus en détails. Mais ce qu'il faut retenir, c'est que dans ce genre de pratiques, le risque de se faire manipuler est très important. Nous verrons les solutions un peu plus loin.

Quand les petits se font passer pour les gros

Vous avez forcément déjà entendu ou lu de la part d'une personne sur internet, essentiellement dans le courant du channeling, qu'elle a capté un message d'un célèbre archange, d'une entité extra-solaire, d'un maître ascensionné ou tout autre nom d'entité qui semble être particulièrement grande. Dans la quasi-totalité des cas, il est question de grandes entités lumineuses surfant sur l'amour universel, venu transmettre un message à une petite élite de personnes ou au nom de l'humanité, etc.

Comme dit l'adage : "plus c'est gros, plus ça passe". Soyons honnêtes : ce genre de personnes sont très souvent complètement perchées et ont affaire avec des entités qui se font passer pour ce qu'elles ne sont pas.

De très nombreuses entités intermédiaires se font passer pour un Être supérieur, ayant une image rassurante ou exaltante dans l'inconscient collectif. Elles obtiennent très facilement la confiance des médiums travaillant avec elles. Certaines sont très douées à ce jeu-là, utilisant redoutablement l'égo des pratiquants pour leur donner une forme de privilège ou de statut flatteur. Elles contactent certains médiums, se faisant passer pour une grande entité, puis les caressent dans le sens du poil : "Tu es un être élu", "Tu as des capacités que beaucoup n'ont pas", "Nous t'avons choisi pour porter notre message", etc.

À travers leur jeu de dupe, elles récoltent de l'énergie provenant de la crédulité du médium victime, mais aussi de la ferveur générée par d'autres médiums qui seront à leur tour convaincus par les paroles du premier. Certaines entités n'hésitent pas à faire une action magique dont les conséquences sont miraculeuses, pour susciter encore plus de ferveur et d'adoration de nouveaux adeptes.

Soyez donc extrêmement méfiants dans trois situations :

  • Une personne se prétend seule détentrice d'un savoir, d'une connaissance, d'une pratique ou d'un message ayant vocation à être "vendu" ou diffusé.
  • Un médium ou un mage se vante d'avoir régulièrement des contacts avec une entité très puissante, surtout si elle ne semble pas avoir de bonnes connaissances en rituellie traditionnelle.
  • Une entité se manifeste dans un rituel et semble un peu trop....spectaculaire : visions de lumière, impression de surpuissance, comportement étrange, etc.

Rappelons que l'évocation d'entités majeures nécessite des rituels complexes, avec une mise en condition (ascèse), une rigueur importante notamment dans le choix de la bonne date de pratique. Ce, justement pour augmenter assez le taux vibratoire pour permettre à des entités très imposantes de communiquer ou de manifester leurs émanations sur notre plan d'existence.

Je crois que peu de pratiquants ont vraiment la capacité de contacter des entités aussi élevées. Je pense sincèrement que certaines entités ne peuvent pas être contactées sans un rituel de groupe. Il est question d'Êtres très éloignés de notre sphère, tellement évolués, que pouvoir les contacter dans le cadre de pratiques laxistes et peu rigoureuses est impossible. Le risque d'être trompé par des entités intermédiaires trompeuses est très fort en voulant viser trop haut, il est plus intéressant de s'adresser à des entités hiérarchiquement plus proches de nous pour travailler avec un type précis d'énergie (au lieu de vouloir communiquer avec un archange, pourquoi ne pas s'adresser à un ange plus proche ?). C'est un petit peu comme vouloir sortir un bazooka pour tuer le moustique qui vous énerve dans votre chambre.

Maintenant, voyons comment éviter au maximum de se faire berner.

Bien connaître le passif et le symbolisme d'une entité

Toutes les divinités issues des panthéons classiques (Grecques, Nordiques, celtiques, etc.) ainsi que les grandes figures des religions monothéistes (comme les anges, archanges, saints, etc.) ont dans des sources assez fiables un certain nombre de prérogatives (protéger les croyants par exemple), de symboles qui les caractérisent (le chien noir pour Hecate par exemple), des mythes qui leur sont associés (la descente aux Enfers de Perséphone), des vertus qu'on leur associe (Déesse de la Lune et de la fertilité) et ainsi de suite.

Bien connaître l'entité avec laquelle vous allez travailler est la base. C'est même une preuve de respect envers elle : vous essayez de savoir sincèrement qui elle est, quel peut être son rôle, sa sphère d'action, afin de faire appel à elle en toute connaissance de cause.

Beaucoup d'entités apprécient aussi les offrandes, les cadeaux, si vous n'avez pas pris le temps de savoir ce qu'elle aime, il y a de fortes chances qu'elle n'apprécie pas autant votre cadeau qu'elle ne le devrait. Il ne faut pas croire que beaucoup d'entités agiront pour vous sans que vous vous montriez reconnaissant envers elle.

Enfin, mieux vous connaîtrez les symboles associés à une entité, plus vous pourrez les utiliser au sein de votre rituel pour créer un environnement adéquat avec ce qu'apprécie l'entité, ce qui simplifiera sa manifestation.

Par ailleurs : évitez internet et tournez-vous plutôt vers les livres, parfois des classiques, des ouvrages universitaires, qui sont beaucoup plus fiables qu'un billet de blog d'un sorcier random sur internet.

Par expérience et aussi par compilation de témoignages, une entité qui souhaite établir une relation avec vous fera en sorte que vous croisiez son chemin, en vous envoyant certains signes, ou en favorisant l'obtention d'informations supplémentaires sur elle, ou les moyens plus sûrs de la contacter.

Poser des questions de vérification

Si vous connaissez bien une entité, vous savez par exemple le rôle qu'elle joue dans une tradition, un panthéon ou une hiérarchie (comme les anges et les démons des systèmes judéo-chrétiens).

Vous pouvez tout simplement la questionner et vérifier que les réponses sont proches ou conformes avec ce que vous avez lu sur elle et sa sphère d'appartenance. Si l'entité ne semble pas digne de confiance, mieux vaut la renvoyer, ou considérer ses paroles avec beaucoup de scepticisme et de recul.

Je ne crois pas qu'une entité vous en veuille d'être prudent et de vous assurer que vous vous adressiez bien à elle (la vraie), et non à une entité usurpatrice. Car elles sont parfaitement conscientes de ce risque.

Utiliser des techniques rituelles éprouvées

Des systèmes magiques éprouvés comme la théurgie, la Golden Dawn, voir même la Goétie sont des systèmes complets nourris et améliorés depuis des siècles. Les techniques de protection, le type d'énergies appelé pendant le rituel, les méthodes d'ouverture et de fermeture, les symboles utilisés, les conseils pour choisir les bons moments pour réaliser une cérémonie en fonction du ciel, rien n'y est laissé au hasard. Nos Anciens peuvent sembler assez obscurs et exigeants, mais ils avaient avant tout à coeur d'obtenir des résultats en restant conscients qu'ils travaillent avec des forces qui nous dépassent.

Il suffit de citer la magie énochéene ou la Goétie, dont les systèmes particulièrement exigents en terme de préparatifs ou de protections sont le reflet de la force de manifestation des entités avec lesquelles on peut travailler dans ces sytèmes.

Plutôt que de faire tout à votre sauce, au risque de de créer quelque chose de bancal, essayez plutôt de vous reposer sur des techniques plus éprouvées, plus sérieuses et cadrées, pour vous donner toutes les chances de travailler dans de bonnes conditions. C'est certes un peu moins ludique et intuitif, mais si on peut se permettre plus de libertés dans des petits rituels du quotidien dès qu'il s'agit de contacter une entité ou l'évoquer nécessite d'être pleinement sérieux. Rappelons que la magie et notamment ce type de rituels ne sont pas un jeu et présentent des risques.

Pas besoin de devenir un expert d'une tradition, mais intéressez-vous tout simplement à des techniques comme la croix kabbalistique, la construction d'un cercle selon la Golden Dawnle rituel du bannissement mineur du Pentagrame, etc.

Vous aurez des conditions rituelles bien meilleures pour appeler les bonnes entités et chasser celles qui voudraient usurper l'identité d'une autre. En effet, l'espace consacré que vous allez créer aura une vibration trop élevée pour beaucoup de petites entités parasites.

Garder son esprit critique

De manière générale, je vous conseille de toujours prendre du recul sur ce que vous dit une entité. Ne la croyez pas sur parole, aveuglément. Il faut bien sûr être à l'écoute de l'invisible, mais cela ne vous empêche pas de prendre le temps de noter ce qu'elle dit, de revenir dessus, de vérifier ses dires, de changer d'avis.

Les Anciens avaient plus naturellement une certaine rigueur dans la vérification des sources, des faits, que nous n'en avons aujourd'hui. L'ésotérisme est devenu beaucoup plus populaire et avec cette facilité d'accès, la méfiance naturelle que nous devons avoir en nos perceptions et nos communications avec l'invisible a diminué.

Je pense qu'il vaut mieux être un peu trop sceptique que trop crédule.

Conclusion

Il est impossible d'être certain à 100% de s'adresser à l'entité que vous souhaitez. Mais un rituel très bien préparé, associé à de bonnes connaissances symboliques et historiques sur une entité, avec une analyse de la cohérence de son discours, avec également quelques questions de vérification, peut être gage d'une pratique plus saine, efficace et fructueuse.

Sources et livres utiles

Vous trouverez aussi d'autres livres ésotériques recommandés dans cet article.

Crédit image : Masquarade by Koziwara

Notez l'article


(10 vote(s))