Les passeurs d'âmes Les passeurs d'âmes

Les passeurs d'âmes

Ecrit par : Victor Grouchko

Vous êtes ici :

Les passeurs d'âmes sont des humains a qui on prête le pouvoir de faire transiter les âmes apparement coincées sur le plan astral . Ces dernières années, cette pratique est devenue un phénomène de mode. Je le trouve personnellement soit totalement illusoire, soit extrêmement dangereux. Je me justifie dans cet article qui j'espère contribuera à réveiller la prudence de beaucoup de débutants.

Ah les passeurs d'âmes...ils rejoignent mon TOP3 des modes new age récentes qui me décrochent des facepalms, avec les "accoucheur d'âmes" (si si) et les "soigneurs d'âmes". Qui vont aussi passer à la douche de sel dans cet article. Pas de pitié !

Précisons tout de suite un point : je n'ai absoluement rien contre les débutants qui viennent me poser des questions en MP et qui se disent intéressées par ce domaine ou qui disent se sentir passeurs d'âmes. Moi le premier, j'ai cru beaucoup de choses à mes débuts. Mais si on creuse un peu, on voit vite que ce sont toujours des pseudos-voyants-médiums qui leur ont annoncé ça, ou bien ce sont des entités qui jouent les augures. Et ce sont précisément contre ces deux types de "personnes" que je suis en colère. Pas que seulement pour le fait qu'ils racontent des âneries grosses comme des barriques, mais surtout parce qu'ils lancent des personnes non-entraînées dans des pratiques extrêmement dangereuses vu ce qui se trouve de l'autre côté.

Passeurs d'âmes et spiritisme, même combat, même risques

Dans mon article sur le spiritisme, j'ai précisé que c'est une pratique qui met le médium ou le mage au contact d'énergies et de forces, très noires, très puissantes et à risques. Comme le font certains spirites bien expérimentés, ils se protègent avec beaucoup de précautions et connaissent bien le terrain, si je puis dire. Les mages pratiquant la nécromancie (la communication ou la divination avec les morts) savent à quel point les énergies des défunts tourmentés et des divinités liées à la mort peuvent être violentes, remplies d'illusions et d'entités manipulatrices qui se font passer pour nos êtres chers disparus. C'est un mélange tout azimut de haine, de colère, de tristesse intense, de désespoir. Les défunts qui trépassent en paix sont partis depuis longtemps... Beaucoup de pratiquants ne sont juste absoluement pas prêts émotionnellement, mentalement, à s'occuper de défunts perdus. Dans mon article sur le spiritisme, toujours, je précise en citant entre autre Dion Fortune que des entités sont parfaitement capables de s'approprier les souvenirs et la personnalité d'un défunt qui laisse une "coquille vide" dans l'astral à sa mort. Et ces entités sont tout autant capables de lire dans le plan mental (les pensées et souvenirs) d'un médium pour donner des détails suffisament convaincants pour obtenir sa confiance.

Pour moi, le problème est le même avec les passeurs d'âmes. En essayant de travailler sur ce plan énergétique, ils sont au contact des énergies des morts, comme n'importe quel spirite ou mage pratiquant la nécromancie. Et en ciblant les défunts "à problèmes", autant dire qu'ils ne se facilitent pas la tâche. Alors bien sûr certains me diront : "Moi je vois une grande Lumière, je les fais passer par des vortex vers l'Univers Lumineux, je ressens de la Paix, un immense Amour". Je leur répondrai : vous voyez bien ce qu'on veut vous montrer. Ce n'est pas notre monde, nous sommes dans une réalité bien différente de la nôtre où nous sommes en bas de l'échelle alimentaire. Un prédateur astral (et ils sont légions) déguisé en grand-mère ne reste pas moins le grand méchant Loup des contes. Une entité dont le seul but est de se nourrir. Si elle ne peut pas vous filer la trouille de votre vie afin de faire buffet énergétique, elle vous fera faire un joli trip sous acide avec des lumières partout, le temps de vous faire oublier de fermer votre rituel ou de passer tranquillement dans notre plan et d'y rester. C'est comme ça que commencent de très nombreuses hantises, compliquées à solutionner. Et énormément de débutants ne sont pas assez connaisseurs et rigoureux pour éviter ces erreurs, ce n'est pas de la prétention, c'est un constat objectif.

Je parle parfois (avec régal) à des "pros" du Reiki, des délires new âge, qui me disent ne jamais faire de cercle, visualiser un portail de lumière pour laisser passer les âmes par paquets de 10. Pas plus tard qu'il y a deux mois, je regardais un reportage sur M6 qui montrait un "médium" spécialisé dans le passage d'âme, s'occuper d'une dizaine d'enfants juifs prétenduement cachés dans une ancienne école pendant la seconde guerre mondiale. Conviction dure comme fer qui a été par ailleurs réfutée par des témoignages de personnes ayant vécu à cette époque. Un bon gros charlatan qui secoue sa sauge blanche comme un idiot dans le bâtiment et fait ce type de manipulations en une heure...sans rituel...sans cercle...sans matériel...bref...la grosse blague.

Je pense aussi à la violence que représente un travail avec un défunt qui se sent coincé de l'autre côté. On y trouve beaucoup de suicidés, de personnes mortes dans des accidents violents et qui n'ont pas conscience de leur sort, des personnes victimes d'homicides ou ayant connu des souffrances importantes. L'aider est une vraie responsabilité, que peu d'humains peuvent prétendre essayer d'avoir. Je reparlerai de ce point un peu plus tard. Je vous conseille de travailler avec une force ou une divinité associée à la Mort qui pourra au moins vous guider et être là pour mettre le ola. Ou vous dissuader définitivement de toucher à ce que vous ne devez pas tripotter au pif à grand coup de visualisations lumineuses foireuses ou de rituels hasardeux.

Récemment, une confrère occultiste plus expérimentée que je ne le suis m'a raconté avoir effectuer un rituel pour faire passer l'âme...d'un oiseau. Un oiseau donc, un animal, loin de la complexité et des vibrations d'un humain tourmenté. Elle a pleuré pendant 3 jours entier et n'a plus jamais retoucher à ça. Et ce n'est pas une fragile, loin de là.

Pour ma part, j'ai déjà pu faire des rituels de spiritisme et de nécromancie, notamment une évocation d'un défunt qui m'a particulièrement marqué. J'ai littéralement eu la peur de ma vie. Et pourtant, j'étais accompagné, protégé par des entités costaudes. Comme beaucoup j'ai fait aussi l'erreur de prêter trop d'importance à ce que m'ont révélé certaines entités sur moi, sur d'autres personnes et je me suis fait avoir, plusieurs fois. Je suis très loin d'être le seul dans ce cas : quand je demande à différents auteurs et praticiens reconnus dans le milieu, la quasi-totalité déconseillent fortement de travailler dans ce genre de domaines. Bien sûr, ce n'est pas impossible, pour certains cela semblera nécessaire, mais alors pas sans avoir une expérience en terme de rituels et un coeur bien accroché.

Le spiritisme et tout ce qui touche aux défunts sont des domaines trop complexes pour qu'on envoie dans la gueule du loup des médiums débutants à qui on brosse l'égo, en leur donnant une "mission de vie" dont les charlatants faisant l'annonce n'ont aucune idée des tenants et aboutissants. Je trouve ça grave, très grave.

On pourra me reprocher de mettre tout les "passeurs d'âmes" dans le même panier, au plus près du niveau de la mer. Mais je vais aller plus loin dans mon argumentation.

Le rôle des psychopompes

A ce stade de l'article, certains me diront : "D'accord Victor, t'es mignon, tu critiques, tu craches dessus mais tu ne proposes aucune solution pour aider les âmes en perdition". Mon avis est assez simple : à mes yeux ce n'est pas aux vivants de s'occuper des morts. Il existe depuis la nuit des temps des forces, des divinités, qui ont le rôle de psychopompes (qui conduisent les âmes des morts) et dont c'est le boulot. Si vous avez le sentiment qu'une personne chère a besoin d'aide et ne trouve pas la paix, il existe des prières pour les défunts, dans toutes les religions et les cultes du monde. Mais si la prière ce n'est pas votre truc, vous pouvez demander l'aide d'une force ou d'une divinité qui pourra s'en occuper en connaissance de cause : Jésus-Christ, l'Archange Michel, Hermès, Anubis, Morana, Morganna, l'Ankou, Charon, Hadès, Hel, Odin, Vélès, Baba Yaga, etc.

Faites une cérémonie en leur honneur, offrez-leur une offrande, priez ou demandez et ils répondront certainement à l'appel si vous le faites sincèrement, sous une forme ou un autre. Et si vous le faites sous forme d'invocation, protégez-vous bien !

Aucun humain n'est revenu de l'autre côté pour nous dire comment les choses se passent de A à Z. La transmigration ou la réincarnation des âmes reste une théorie, à laquelle je crois mais que je serai incapable de justifier avec des faits incontestables.

Pour moi il est inconcevable qu'un mortel s'amuse avec un phénomène aussi important que la Mort sans en connaître les tenants et les aboutissants. Je sais que beaucoup sont tentés de tout expliquer, de tout comprendre, mais ayons au moins l'humilité de laisser cette part de mystère.

Petite anecdote rigolote, j'ai demandé à une divinité liée à la Mort ce qu'elle pensait des mortels qui jouent avec ce genre de phénomènes. Elle m'a répondu, avec son cynisme légendaire : "S'ils tiennent tant à venir chez nous, il y a toujours de la place." Que ce soit vrai ou non, je ne pense pas que cela soit bien au goût de certaines forces de venir mettre notre grain de sable dans la machine...

Le monde n'a pas attendu les new age pour tourner...

J'aimerai faire un dernier topo sur les nouveaux délires new age.

Commençons par mon favori : les accoucheurs d'âmes. Messieurs dames, avons-nous attendu depuis plus de 8000 ans quelqu'un pour faire en sorte que l'âme s'incarne dans le monde ? C'est tellement ridicule que cela me blase... C'est quoi la prochaine mode ? Les kinés karmiques ? Les psychologues atmiques ?

Parlons maintenant des "soigneurs d'âmes". Bon...déjà la progression spirituelle est avant tout un processus personnel, qui ne se satisfait jamais d'une vie d'apprentissage et d'évolution, quand bien même ce serait la dernière, car aucun vieillard n'est mort Parfait. L'âme est immortelle, elle est une parcelle du divin, elle est inaltérable, insaisissable. En quoi serait-elle malade ? C'est nous, humains qui sommes malades. C'est en faisant face à nos épreuves de vie, à nos doutes, à nos peurs, que nous progressons. Pas au rythme des billets qu'on lâche à une bande d'escrocs qui ne sont jamais à court de titres pompeux pour flatter leur égo et leur compte en banque. Non, c'est notre corps, notre esprit, notre coeur, qui sont "malades". Si vous voulez vous faire du bien, travaillez sur vous-même, apprenez, faites vous vos propres opinions et si ça ne va pas : allez voir un médecin, un psychiatre, un acuponcteur, allez parler à un sage, une personne qui vous inspire, à vos parents, à vos grands-parents qui ont tant à nous apprendre. Si vous voulez aider spirituellement quelqu'un, aidez-le à faire le point, à se poser les bonnes questions. Vous ne savez pas ce dont il a réellement besoin, lui seul le sait, vous ne serez jamais un médecin qui connaît l'anatomie d'une chose aussi abstraite que l'âme et qui décide d'y mettre le bistouri "au pif".

Pitiez, personnes de bonne foi et qui avez besoin d'aide, n'alimentez pas un domaine marketing qui n'est jamais rassasié de vous vendre toujours plus de prestations grotesques...

Notez l'article


(103 vote(s))


Victor Grouchko

L'auteur : Victor Grouchko

Je suis occultiste et blogueur, passionné par l'ésotérisme depuis plus de 10 ans. Je travaille essentiellement avec l'astrologie magique, la cartomancie et les pratiques liées à la Golden Dawn.

Suivre mon travail sur Facebook


S'abonner à ma newsletter

Vous pouvez vous inscrire à ma liste de diffusion d'e-mails pour recevoir une fois par mois des conseils ésotériques. Vous serez aussi notifié des sorties importantes de l'auteur : livre, guide à télécharger, etc.



En soumettant votre inscription, vous acceptez que l'adresse e-mail soit exploitée dans le cadre d'envoi d'emails ciblés, en pouvant vous désinscrire à tout moment. Vous reconnaissez aussi avoir lu notre politique de confidentialité.



Soutenir le blog

Ce blog vous offre gratuitement plus de 600 pages de contenu.

Si cet article vous a été utile, vous pouvez me faire un petit don, même de 1€, via PayPal ou Tipeee pour soutenir mon travail.

Merci à vous ❤ !

Le livre du moment

Cliquez sur la couverture pour voir le livre sur Amazon ou ici pour lire ma critique sur le blog.

Rechercher sur le blog

Le blog contient plus de 600 pages de contenu gratuit, je vous conseille de faire une recherche pour trouver d'autres articles.