"J'ai peur de me lancer dans l'ésotérisme" "J'ai peur de me lancer dans l'ésotérisme"

"J'ai peur de me lancer dans l'ésotérisme"

Ecrit par : Victor Grouchko

Vous êtes ici :

Beaucoup de débutants ont peur de se lancer, par crainte de se tromper, d'attirer à eux des énergies négatives, de ne plus se contrôler. D'autres appréhendent de développer leurs capacités et de se retrouver dépassés. Je vais essayer dans cet article de répondre à ces craintes en apportant en plus quelques conseils.

L'ésotérisme, ce n'est pas Hollywood

Quand on parle de magie, de médiumnité ou d'entités, la majorité des personnes pensent automatiquement aux films d'horreurs ou fantastiques que l'on voit au cinéma. Cassons tout de suite un mythe : ces fictions sont très éloignées de la réalité, leur but est d'inspirer l'effroi chez les spectateurs. Non, la fille flippante aux cheveux longs de The Ring ne va pas passer par votre télévision après un rituel pour vous assassiner dans votre sommeil. Non, vous n'aurez pas non plus de hurlements d'outre-tombe, d'esprits qui viendront se glisser sous votre couette la nuit à la Paranormal Activity.

La scène du film de l'Exorciste et des exorcismes "documentés" (comme celui d'Anneliese Michel ou d'Emilie Rose) sont des faits rarissimes, ils sont la combinaison de causes très complexes si bien que je peux affirmer sans aucun doute que 99% des personnes soi-disant possédées relèvent uniquement de la psychiatrie et de la médecine. Que l'ésotérisme ait pu précipiter des délires et des démences, c'est possible, mais ce n'est que très rarement l'unique cause, ce sont souvent des personnes ayant déjà des fragilités psychologiques ou des troubles mentaux à l'origine. Ce constat est corroboré par des témoignages de prêtres catholiques exorcistes mandatés par l'Eglise (source supplémentaire), qui précisent que dans la très grande majorité des cas, ils sont plus sollicités par des personnes tourmentées par des évènements traumatiques de leur vie que par des démons.

En Afrique ou dans les îles, le manque de structures et de prise en charge des malades psychiatriques, les superstitions encore très ancrées, le mélange de cultes traditionnels ethniques (croyance dans les esprits) et du christianisme (peur du Diable), la Foi parfois manipulée par des prêcheurs charismatiques, favorisent l'instauration d'un climat de crédulité des foules et de catharsis. Si certaines crises "démoniaques" lors de messes sont parfois très impressionnantes (personnes en transe), je pense qu'elles sont surtout dues à la surcharge émotionnelle (induites par les foules), éventuellement à une maladie psychique non prise en charge médicalement, à l'exaltation des passions et au besoin de "faire sortir" des choses d'habitude condamnées par la société (pouvoir dire plein d'insultes, crier, hurler, se rouler au sol, etc.). Mais à mon sens, il n'y a pas plus de causes occultes ici qu'ailleurs dans le monde.

La célèbre Oui-Ja est aussi surestimée dans son potentiel de nuisance. Effectivement, les entités auxquelles on à a faire quand on ne sait pas s'en servir ne sont clairement pas les plus sympathiques à côtoyer. Oui, il peut y avoir des manifestations effrayantes, mais c'est souvent lié à la peur qu'il se passe quelque chose, à l'ambiance et ça s'arrêtera le plus souvent à une bonne frayeur. Ceux qui pratiquent le spiritisme pour se faire peur auront ce qu'ils sont venus chercher... (voir mon article sur pourquoi j'ai arrêter de parler aux morts).

J'ai déjà parlé des dangers de la médiumnité dans un autre article, mais ce qu'il faut retenir c'est que toutes les interactions que vous vivez avec la médiumnité et la magie se passent à travers vous et en vous : via vos ressentis, vos émotions, vos pensées.

Les manifestations physiques restent rares, même dans un rituel, car ce n'est pas là que tout se joue. À moins que vous ne fassiez des rituels d'évocation (j'y reviendrai), le pire qui puisse vous arriver ce sont : des angoisses inexpliquées, des sensations de présences lourdes, des présences vaporeuses ou des ombres distinguables à l'oeil nu, la sensation d'être observé, des coups dans les murs, des grattements, des cauchemars, des bleus inexpliqués, des douleurs physiques et des peurs paniques si vous n'êtes pas préparé. On est très loin des scénarios du cinéma. Même les attaques nocturnes, si elles restent angoissantes et parfois désarmantes, peuvent être gérées lorsqu'on a un minimum de connaissances occultes.

Et les conséquences de ces manifestations, à court terme, vous vaudront tout au plus d'être hors service pendant quelques jours. Et vous vous en remettrez. Ces "mauvaises surprises", rares je précise bien, sont souvent plus liées au manque de préparation du praticien, aux lieux encrassés d'énergie malsaine, qu'au monde invisible lui-même. Car comme nous allons le voir, la principale arme que les entités malveillantes vont utiliser contre vous : c'est votre peur. Et il ne tient qu'à vous de faire en sorte qu'elle ne vous fasse pas perdre vos moyens.

Alors, est-ce que l'ésotérisme et la médiumnité restent des pratiques dangereuses ? Oui, ce sont des domaines potentiellement dangereux, mais le danger vient surtout de vous-même. Voici les causes des tracas des occultistes.

Le manque de connaissances et de préparation

La principale cause des problèmes lors des rituels, des manifestations occultes incontrôlées, est le manque de connaissances et de préparation du médium ou du mage. Souvent par envie de "se confronter à l'invisible", certaines personnes y vont à l'instinct, sans savoir vraiment ce qu'elles vont faire, ce qui les rendra désarmées face aux émotions et aux ressentis auxquelles elles vont être confrontées. En effet, si vous décidez de faire du spiritisme sans cercle magique, en appelant au hasard le premier défunt qui passe, sans avoir de connaissance quelconque sur ce que vous devez faire pour dégager une entité malveillante, vous allez paniquer au moindre bruit suspect. Car vous vous rendrez compte que vous n'avez rien prévu en cas de problème...et votre esprit va lâcher, provoquant une énorme perte d'énergie due à votre peur, dont peut se nourrir une entité opportuniste qui en jouera dès lors pour se faire un buffet gratuit. Vous trouverez quelques conseils sur mon guide sur les rituels magiques.

La fragilité mentale et émotionnelle

La seconde cause des problèmes, c'est la fragilité psychique de certains individus. C'est pourquoi je déconseille très fortement la pratique de la magie et de la médiumnité si vous souffrez de troubles bipolaires ou schizophréniques, car vous aurez encore plus de mal que les autres à faire la différence entre ce qu'il se passe réellement et ce que votre esprit peut fantasmer. La pratique de la médiumnité ou de la magie chez une personne névrosée peut déclencher tout un tas de crises psychotiques et aggraver la maladie. On évitera aussi de faire de l'ésotérisme pour échapper à nos problèmes de vie, si la spiritualité peut nous aider à mieux vivre, à trouver un sens à notre existence, il ne sera jamais un substitut absolu à un mode de vie sain (bien manger, faire du sport, se sociabiliser, trouver un travail, etc.). D'ailleurs tous les bons occultistes que je connais sont tout sauf obsédés par l'invisible et ont à coeur de ne pas mettre leur vie physique et leur santé - mentale, émotionnelle et physique - de côté. Un bon occultiste sait aussi que pratiquer en étant déprimé, triste ou en colère ne pourra qu'être problématique. C'est aussi pour ça que les enseignements insistent tant que la maîtrise des émotions et le calme intérieur.

Le manque d'hygiène énergétique et de vie

La troisième cause des problèmes que l'on constate, c'est le manque de rigueur et d'hygiène des pratiquants. Quand je vous bassine dans mes articles à soigner votre ancrage énergétique, ce n'est pas pour vous vendre des livres ou de la sauge blanche, mais pour vous permettre de pratiquer la magie et la médiumnité en gardant toujours du recul et les pieds sur terre. Comment pouvez-vous interpréter quelque chose sans être capable d'y voir clair dans votre esprit et vos émotions ? C'est aussi une sécurité pour garder un lien avec le réel, vous permettre de vous rappeler chaque jour que vous existez en tant qu'être de chair et de sang, que vous devez prendre soin de vous, savoir parfois vous couper de l'ésotérisme pour vous recentrer sur vos préoccupations matérielles (votre famille, vos amis, votre vie professionnelle, amoureuse, etc.). La méditation est aussi une absolue nécessité.

Il faut ensuite - de la même manière que l'on est censé faire le ménage dans son lieu de vie - faire le ménage dans son esprit, dans ses émotions (voir purification personnelle). Se débarrasser des énergies néfastes qui se collent à nous au gré de nos voyances, de nos rituels, de nos rencontres avec des personnes toxiques. Faire aussi le vide des énergies chez soi afin d'éviter les manifestations occultes indésirables (purification de la maison). L'ésotérisme est profondément lié à l'esprit et aux émotions. Si vous n'allez pas bien, si vous ne favorisez pas des atmosphères saines pour votre pratique, c'est là où elle peut mal tourner. Un bon occultiste est quelqu'un d'équilibré. N'en déplaisent d'ailleurs aux médias et à certains sceptiques qui nous prennent systématiquement pour des illuminés superstitieux et des charlatans.

Une dernière chose : lorsque vous faites un rituel, vous ouvrez une porte vers votre inconscient et vers le monde invisible. Cette porte, vous devez toujours la refermer. Comme disait un ami occultiste qui se reconnaîtra sans doute : "Chacun doit rester chez soi dans l'occulte". C'est pour ça que nous avons un ensemble de techniques - toutes traditions confondues - pour symboliquement effectuer cette fermeture : déconstruire son cercle dans le sens inverse du tracé initial au début du rituel, le renvoi des énergies appelées pendant le rituel, le rire, le fait de taper trois fois dans les mains, etc. Encore une fois, ce n'est pas un "truc de vieux cons" pour rendre encore plus compliquée la magie pratique et la rendre inaccessible aux débutants. C'est surtout un moyen d'éviter que l'invisible se manifeste à notre insu dans le physique et vienne vous pourrir l'existence après notre rituel : hantises, cauchemars, attaques nocturnes, larves qui pompent votre énergie, etc.

Si vous êtes professionnel (voyant, médium, magnétiseur, etc.) vous devez ABSOLUMENT prendre un temps chaque jour pour faire le vide, car la pratique intensive de la magie ou de la médiumnité peut sévèrement avoir un impact sur votre mental et votre santé. Votre métier n'est pas bien différent de celui d'un psy qui aura écouté les problèmes et les malheurs des gens 7h par jour... Pour ceux qui pratiquent plus occasionnellement, c'est moins grave si le nettoyage est plus occasionnel, mais il est impensable pour moi de négliger cela quand on pratique plusieurs heures quotidiennement.

Le manque de connaissance de soi

Dernier point important : toutes les voies sérieuses en ésotérisme insistent sur la connaissance de soi. Là encore, ce n'est pas pour vous inciter à payer des stages de développement personnel (soupir), mais surtout pour vous rappeler que c'est vous le canal entre l'invislible et le visible. Connaissez-vous vos limites ? Connaissez-vous vos peurs qui pourraient vous jouer des tours lors de rituels ? Avez-vous confiance en vous ? Avez-vous assez de volonté ? Savez-vous gérer vos émotions ? Faire le vide en vous quand une émotion devient insupportable ? Savoir ce que vous recherchez réellement dans votre évolution spirituelle ?

Le rituel magique est souvent comparé à un psychodrame. C'est vrai, le savoir et le dire ne tuera pas notre foi en l'invisible. Le rituel est une mise en scène, avec une symbolique, des gestes à réaliser, pour vous mettre dans cet état de réception et d'action. Vous allez aussi bien travailler avec des forces intérieures qu'extérieures. Votre état mental et émotionnel doit être en accord avec ce que vous voulez obtenir en magie. Si vous ne vous connaissez pas réellement, que vous doutez constamment, que vous êtes mou par peur de mal faire, il vous manquera cette étincelle qui fera toute la différence dans les résultats que vous obtiendrez.

Si nous traçons et consacrons un cercle, ce n'est pas que pour nous protéger, mais aussi pour symboliquement et psychiquement mettre une distance entre le profane et le sacré, entre nos ressentis et l'extérieur, instaurer cet espace de maîtrise salutaire pour notre esprit. Cela permet de nous recentrer pleinement sur nous-mêmes, de laisser de côté nos tracas quotidiens en dehors du cercle, atténuer nos doutes et parfois notre scepticisme. Tout ça pour ressentir pleinement et avec lucidité ce qui va arriver pendant le rituel, qui reste un moment merveilleux de communion avec vous-même et avec des choses qui nous dépassent.

Si vous avez un athamé (une dague rituelle) ou si vous avez appris par coeur une formule de bannissement, c'est aussi une sécurité mentale : si une entité peu commode s'incruste dans votre rituel, vous savez que vous pouvez réagir. C'est la même chose pour les gardiens ou les entités protectrices que nous appelons en soutien, ils peuvent être vus comme des fusibles au cas où, pour que notre esprit ne lâche pas devant l'imprévu. Avec toutes ces pratiques et techniques, acquises grâce à vos lectures et vos pratiques, vous ne serez plus nu face à l'invisible. Vous pratiquerez plus sereinement, libérant votre esprit de ces inquiétudes pour être pleinement maître de l'instant.

Certaines entités sont-elles vraiment dangereuses ?

La très grande majorité des entités que vous croiserez ont comme arme principale la peur et la suggestion (le fait de vous faire croire des choses fausses). Si vous n'avez pas peur, beaucoup ne pourront rien contre vous. En plus, avec le temps, vous apprendrez à utiliser des puissances pour vous protéger pendant votre pratique et les petites entités ne s'y frotteront pas (ex : dans la tradition kabbalistique, les archanges, ou en paganisme, des divinités ou des gardiens élémentaires).

Par contre, il existe des entités puissantes avec un réel pouvoir sur la matière qui peuvent avoir un impact réel sur votre corps, votre mental et vos émotions : certains assimilés comme démons, certains "anges" (au sens ancien de messagers, pas uniquement les anges judéo-chrétiens, d'où les guillemets), des divinités, certaines entités qui gardent des lieux sacrés.

Sans véritablement les chercher, il y a très peu de chance de les croiser. Travailler avec eux nécessite en général beaucoup de préparation spirituelle et physique, des rituels complexes, donc en tant que débutant à moins de faire n'importe quoi, n'ayez pas peur de tomber dessus par hasard. N'oubliez pas que beaucoup d'entités se feront passer pour plus grosses qu'elles ne le sont pour garder l'ascendant sur vous. Bien sûr, après, si vous avez envie de faire appel à des entités extrêmes et connues pour ne pas être tendres, ne vous étonnez pas de vous retrouver dans une sacrée mer** sans préparation adéquate...

Certaines larves ou petites entités, ainsi que certains défunts, peuvent être nuisibles à terme en restant accrochées à vous, ce qui peut vous pousser à la déprime, aux émotions négatives, car ils vampirisent votre énergie. Il faut donc travailler sur ses énergies régulièrement, faire des purifications, au pire faire un rituel pour se débarrasser d'elles. Rien d'insurmontable, même pour un débutant qui trouve les bonnes techniques et pratique régulièrement !

Le cas des envoûtements est peu courant. Les vrais envoûtements j'entends, les personnes capables de vous envoyer des entités vraiment costaudes n'étant pas légions, n'en déplaise à tatie Monique qui croie peut-être que réciter une formule dans un vieux grimoire suffit à pourrir la vie à quelqu'un :) D'ailleurs, la majorité des envoûtements ne sont autres que des auto-envoûtements.

La peur d'attirer le négatif

C'est une peur récurrente de beaucoup de débutants, qui doit être relativisée. Et je trouve dommage que beaucoup ne se jettent pas à l'eau à cause de ça.

Autant vous mettre tout de suite dans le bain : dans votre parcours ésotérique, vous ne pourrez pas éviter le négatif. Ce que vous appelez le "négatif" est nécessaire pour que vous progressiez. Ce n'est qu'un point de vue, une énergie en apparence incompatible aux vôtres à un moment donné. Oui, certaines entités vont vous manipuler, vont vous faire douter, vous pousser à faire des conneries. Mais c'est aussi grâce à (ou à cause d') elles que vous apprendrez à vous défendre, à faire la part des choses, à vous connaître.

Car si une divinité liée à la Mort ou une entité inspirant la peur peut vous rebuter, ils sont souvent parmi les mieux placés pour vous aider à faire face à vos peurs, à les dépasser, à faire mourir ce qui n'est plus utile en vous, pour contribuer à faire de vous une femme ou un homme nouveau, plus spirituel.

Ce n'est pas en fuyant le monde invisible que vous pourrez l'appréhender. Ce qui est bon pour l'araignée et mauvais pour le moucheron. La mort fait partie intégrante de la vie. La haine coexiste aux côtés de l'amour. Vous devrez parfois perdre pour gagner. C'est ainsi ! Vous ne pourrez pas vous protéger de tout. Il est impossible de progresser en restant en permanence dans sa bulle de lumière d'Amour et de bienveillance (oui toi le New Age au fond je t'ai vu). Ceux qui se trimballent avec des protections jusqu'à devenir des sapins de Noël sont aussi déphasés que certaines personnes vivant dans des bunkers coupés du monde pour éviter les mauvaises rencontres.

Faites ensuite un parallèle avec votre vie. Comment avez-vous le mieux appris ? Face à la difficulté, aux épreuves. Vous êtes tombés plusieurs fois bébé en voulant marcher sur vos deux pieds, cela ne vous a pas empêché de persévérer et d'être devenus bipèdes. Vous avez appris à garder votre équlibre, est-ce bien différent en ésotérisme ? Pas selon moi. Vous n'apprendrez jamais autant qu'en devant côtoyer certaines entités avec lesquelles vous n'auriez jamais pensé travailler, qu'en étant confronté à des énergies parfois fortes et innatendues, qu'en allant au-delà des "on-dit" et de vos préjugés.

Ne croyez pas non plus que les belles entités nimbées de lumière sont moins dangereuses que celles se présentant sous des formes moins rassurantes. Car certaines se font passer pour bienveillantes sans en avoir le fond. Il est donc important de faire confiance à votre instinct, de juger de manière factuelle les actes de l'entité, de ne pas vous arrêter à ce qu'on dit d'elle dans les livres si elle est connue. Parfois, leur légende et leurs assimilations ne sont pas méritées, mais ça, vous ne pourrez le savoir qu'en vous intéressant sincèrement à elle !

Soyez ouvert, mais pas naïf. Ne négligez jamais vos protections lors de vos pratiques magiques, peu importe à qui vous aurez à faire, même si l'entité se présente comme l'Archange Gabriel en personne (désolé, je vais casser les délires de certain, mais bon courage pour contacter ce genre d'entités...).

Acceptez la confrontation avec le négatif. Apprenez à vous protéger de ce qui vous nuit de manière certaine, surtout avec opportunisme, mais ne vivez pas sous bulle. Acceptez de vous remettre en question, ce qui vous semble vrai un jour sera peut-être éclairé sous un autre jour d'ici quelques années.

Si vous gardez une bonne hygiène de vie et énergétique, vous arriverez à faire face :)

Conseils aux débutants sur les bonnes habitudes à prendre

  • Lorsque vous pratiquez, gardez toujours vos pieds au sol. C'est comme une prise terre qui vous permettra de laisser passer les énergies en vous sans les retenir et pouvoir évacuer le trop-plein d'énergie dans la terre. Vous pouvez visualiser cela dans votre esprit pour renforcer cette pratique.
  • Ne pratiquez pas quand vous êtes fatigué (j'en parle ici) et apprenez le plus vite possible à dire "Non". Car beaucoup de personnes abuseront de vos capacités sans prendre conscience à quel point ce peut-être éprouvant pour vous. Préservez toujours votre intégrité, c'est très important.
  • Si vous voulez faire des rituels, commencez par des petites choses : comme la consécration d'un objet, sentir le magnétisme dans votre corps, une méditation guidée pour travailler sur une partie de vous-même, un dégagement énergétique, une purification personnelle. N'allez pas tout de suite chercher le contact avec des entités ou des divinités, vous aurez tout le temps de le faire après avoir acquis les bases et les techniques de rituel pour être plus confiant.
  • Vous vous tromperez, comme nous tous. Faites toujours au mieux. Ce n'est pas grave si vous avez zappé une étape dans un rituel, que vous avez oublié de remercier une entité parmi celles invoquées, ou qu'après avoir fermé le cercle, vous vous rendez compte que vous avez oublié l'encens. Pour des rituels de moindre importance, cela n'aura que peu d'impact sur la réussite du rituel. Ces erreurs sont moins excusables pour des gros rituels, mais vous ne commencerez pas ce genre de pratiques avant des années, alors laissez-vous le temps et le droit à l'erreur ! Débriefez à la fin de votre rituel, notez ce que vous avez oublié, ce que vous avez ressenti et vous progresserez rapidement.
  • Lisez beaucoup et pratiquez beaucoup. Ne pas lire assez ne vous permet pas d'apprendre certaines règles et lois importantes, mais lire sans jamais pratiquer fera de vous un rat de bibliothèque, pas un mage. Certains sont capables de vous réciter par coeur certains ouvrages classiques en occultisme, mais sont incapables de faire le moindre rituel. Lisez abondamment, différents genres de livres, découvrez différents systèmes magiques, différentes cultures, pour savoir ce qui vous plaît ou non. Et faites plein de petites choses, régulièrement, pour vous entraîner.
  • Ne vous découragez pas et ne cherchez pas le résultat immédiat. Les premiers rituels que j'ai faits n'ont généré aucun ressenti, aucune impression particulière. Pourtant quelques jours plus tard, j'ai compris que cela avait fonctionné quand même. Ne vous attendez pas forcément à "voir quelque chose" pendant votre rituel, faites-le, prenez le temps de méditer un peu pour permettre à l'invisible de s'exprimer, mais quand bien même cela ne donnerait rien de probant, acceptez-le. Soyez patient. Et vous obtiendrez des résultats.
  • Ne faites confiance qu'à vous-même et restez discret. Cela vaut autant pour votre entourage que pour les entités avec lesquelles vous communiquerez. Ne les croyez jamais sur parole. Vérifiez ce qu'elles disent. Méfiez-vous des usurpatrices qui se font passer pour d'autres. Ne révélez pas votre savoir et vos connaissances à n'importe qui. Ne confiez jamais totalement votre sécurité magique à une seule entité ou à un seul moyen (comme une pierre, comme beaucoup le font). Enfin, ce que disent certains occultistes n'a pas plus de valeur que ce que vous avez découvert par vous-même par la pratique et qui marche pour vous.
  • Ne faites jamais de promesses en l'air à des entités ou des divinités. Elles sauront vous rappeler vos engagements.
  • On reste à jamais des éternels débutants. Car personne n'a jamais fini d'apprendre et ceux qui croient le contraire ne savent pas grand-chose... De la même manière : on a toujours un doute sur ce que l'on fait, ce que l'on ressent, c'est normal. C'est aussi un mécanisme psychologique inestimable pour ne pas devenir perché (même si certains l'ont un peu trop oublié dans le milieu...).

Voilà, j'espère que cet article vous aidera à prendre conscience que l'ésotérisme est certes intimidant, mais accessible pour peu que vous soyez sérieux, que vous commenciez petit, que vous ne négligiez pas votre vie physique et que vous ne finissez jamais d'apprendre....et d'essayer !

Notez l'article


(56 vote(s))


Victor Grouchko

L'auteur : Victor Grouchko

Je suis occultiste et blogueur, passionné par l'ésotérisme depuis plus de 10 ans. Je travaille essentiellement avec l'astrologie magique, la cartomancie et les pratiques liées à la Golden Dawn.

Suivre mon travail sur Facebook


S'abonner à ma newsletter

Vous pouvez vous inscrire à ma liste de diffusion d'e-mails pour recevoir une fois par mois des conseils ésotériques. Vous serez aussi notifié des sorties importantes de l'auteur : livre, guide à télécharger, etc.



En soumettant votre inscription, vous acceptez que l'adresse e-mail soit exploitée dans le cadre d'envoi d'emails ciblés, en pouvant vous désinscrire à tout moment. Vous reconnaissez aussi avoir lu notre politique de confidentialité.



Soutenir le blog

Ce blog vous offre gratuitement plus de 600 pages de contenu.

Si cet article vous a été utile, vous pouvez me faire un petit don, même de 1€, via PayPal ou Tipeee pour soutenir mon travail.

Merci à vous ❤ !

Le livre du moment

Cliquez sur la couverture pour voir le livre sur Amazon ou ici pour lire ma critique sur le blog.

Derniers articles autour de ce sujet

Rechercher sur le blog

Le blog contient plus de 600 pages de contenu gratuit, je vous conseille de faire une recherche pour trouver d'autres articles.