Purifier un objet des énergies résiduelles Purifier un objet des énergies résiduelles

Purifier un objet des énergies résiduelles

Ecrit par : Victor Grouchko

Vous êtes ici :

Un objet se charge progressivement des énergies avec lesquelles il sera en contact. Cette imprégnation se fait plutôt dans la durée et au quotidien, notamment si les phénomènes générant des énergies se répètent régulièrement (mal-être, disputes, peurs et angoisses courantes, etc.). Un objet peut toutefois se charger plus brutalement dans le cadre d'un rituel.

Purifiez toujours vos nouveaux objets à usage magique

Il est absoluement capital de purifier tout objet ayant déjà été porté par quelqu'un d'autre, notamment si celui-ci est à vocation magique, ou s'il est en métal précieux ou semi-précieux (nous en citerons quelques uns plus bas).

Je vous conseille de ne jamais utiliser un Tarot, un Oracle, une baguette, un athamé, un miroir noir ou tout autre objet rituel d'occasion. Vous êtes incapable de savoir ce que le précédant propriétaire en a fait. Il a très bien pu faire des rituels malsains (consciemment ou non), qui ont pu profondément altérer les énergies de l'objet ou être négligeant sur le dégagement et la purification de celui-ci. Vous risquez donc en l'utilisant de récupérer des charges énergétiques indésirables. Il vaut mieux être prudent et adopter des objets neufs, dont vous connaissez la provenance et la méthode de fabrication. Même dans le cas d'un héritage, il est préférable de purifier l'objet, ne serait-ce que pour l'entretien.

Si vous êtes un peu plus avancés dans la pratique magique, je vous conseille de procéder à un dégagement énergétique sur l'objet.

Quels objets faut-il purifier le plus ?

  • Les bijoux dans certains métaux : comme l'argent (très sensible car lié à la Lune), l'or, le laiton et dans une moindre mesure l'acier. Le bois se charge globalement mal et n'a pas besoin d'être purifié souvent. Les dérivés du plastique ne se chargent pas du tout et n'ont pas besoin de purification.
  • Le cas des pierres semi-précieuses est plus complexe, car certaines pierres absorbent les énergies négatives comme des éponges (c'est le cas de la labradorite par exemple) et d'autres les repoussent naturellement (comme l'oeil de tigre). Certaines supportent l'eau et le sel, d'autres non. Je vous conseille donc de vous reporter sur un ouvrage spécialisé en lithothérapie.
  • Tout objet utilisé pendant un rituel.

Faut-il purifier régulièrement un objet ?

Il ne faut pas devenir paranoïaque en voulant à tout prix purifier votre pendentif chaque semaine.

Je fais un paralèlle entre la purification et la peur des microbes. Vous n'avez jamais la possibilité d'éviter tous les germes potentiellement infectieux sur les objets que vous manipulez et dans les lieux que vous fréquentez. Vous avez besoin d'y être confronté pour renforcer votre système immunitaire. Ne devenez pas maniaque !

Il est surtout important de purifier un objet quand celui-ci a été porté alors que vous avez été au contact d'énergies lourdes de manière prolongée ou brutale. Si vous avez traversé une mauvaise passe de votre vie, comme un deuil, une agression, une peine de coeur, une grosse déprime, ou si vous êtes amené(e) à fréquenter régulièrement des gens mal dans leur peau, il est alors sain de procéder à une purification de vos objets personnels.

Sinon, laissez vivre vos objets et prenez plutôt soin de vos énergies personnelles.

Quels sont les signes indiquant qu'un objet a besoin d'être purifié ?

Je précise que ces signes sont parfaitement subjectifs, c'est donc une affaire de ressenti. Faites-vous confiance, même si vous débutez !

  • Lorsque vous prenez l'objet en main, vous avez une impression générale étrange, un malaise.
  • L'objet semble plus lourd que dans vos souvenirs.
  • En portant cet objet, vos émotions et vos pensées sont anormalement négatives ou changeantes.
  • Vous ressentez des picotements désagréables dans les mains en le tenant (voir parfois comme de petites décharges pour les personnes les plus sensibles).
  • Vous n'avez pas envie de le porter, comme si l'objet était repoussant.

Purification légère par l'air

Faites brûler de l'encens comme l'Asa Foetida, du camphre ou à défaut de l'oliban. Vous pouvez aussi utiliser de la sauge blanche. Passez simplement objet dans la fumée pendant plusieurs minutes. Visualisez les énergies négatives quitter l'objet avec la fumée (sous la forme d'une fumée noire par exemple). Evitez de trop inhaler la fumée.

Evaluez ensuite au ressenti si la purification est terminée ou non.

Cette purification a l'avantage de convenir à tout objet, mais elle ne suffira pas pour des objets très encrassés.

Purification légère par le feu

Allumez une bougie et tenez l'objet au dessus de la flamme pendant plusieurs minutes. Visualisez les énergies négatives de l'objet s'embraser et se consumer.

Attention à ne pas brûler l'objet ou le noircir. Inutile de préciser que cette méthode ne convient pas à tout ce qui peut s'enflammer.

C'est la méthode de purification que j'utilise le moins, car peu pratique, mais elle reste assez efficace, surtout si vous n'avez plus d'encens sous la main.

Purification légère par le sel

Prenez un petit bol ou ramequin que vous remplirez de gros sel, idéalement non blanchi, comme du sel de Guérande. Déposez ensuite votre objet directement sur le sel, si celui-ci peut le supporter. Si vous avez un doute, prenez un disque de coton (comme ceux utiliser pour se démaquiller) et déposez-le entre le sel et l'objet.

Laissez ensuite le sel absorber les énergies de l'objet pendant au moins une journée (notamment si vous utilisez du coton).

Jetez ensuite le sel dans une poubelle, sans le toucher directement. Généralement, je le mets dans un sac recyclable qu'on trouve dans certains magasins puis dans ma poubelle, par prudence. Evitez de jetter le sel dans l'évier.

C'est la méthode de purification que je préfère sans passer par l'eau.

Purification lourde par l'eau

Passez l'objet sous le grand filet d'eau froide d'un robinet et laissez-le ainsi pendant plusieurs minutes. Visualisez les énergies négatives de l'objet (comme des miasmes noirs par exemple) partir avec l'eau qui s'écoule.

Fiez-vous toujours à votre ressenti pour savoir si cela est suffisant ou non.

C'est la purification la plus courante, notamment pour les bijoux. Attention toutefois à vérifier que votre bijou puisse passer sous l'eau (au risque qu'il rouille, ne pourrisse s'il est en bois ou ne déteigne, comme c'est le cas pour l'étain).

Une variante existe en laissant l'objet immergé dans de l'eau déminéralisée et le noir total pendant 24 heures. Vous pouvez aussi utiliser de l'eau salée, mais attention encore une fois aux dommages possibles du sel sur l'objet, quelques heures d'immersion suffiront amplement. On utilise ces deux méthodes alternatives pour les pierres et les minéraux, mais encore une fois, je vous conseille de vous reporter à des ouvrages spécialisés car toutes les pierres ne supportent pas ces traitements. Pour toutes les questions liées aux pierres et minéraux, je vous conseille de lire les ouvrages de Julia Boschiero.

Dans tous les cas, ne touchez jamais l'eau ayant servie à la purification et jetez-là dans les toilettes.

Purification lourde par la terre

Vous pouvez enterrer un objet au pied d'un arbre ou d'une grande plante dans un jardin ou un parc. Vous pouvez laisser l'objet 24 ou 48 heures, sous une dizaine de centimètres de terre environ. Attention à ne pas endommager les racines. Laissez faire la nature qui fera une purification très efficace et un déchargement léger en prime. Dans certains cas, l'objet sera rechargé d'énergies naturelles pouvant être utiles dans le cadre d'un rituel, mais j'ai noté que cela n'arrive qu'après plusieurs jours d'enfouissement.

N'enterrez jamais vos objets aux pieds d'arbres ou de plantes en pots, car ils seront incapables d'évacuer correctement l'énergie négative d'un objet : vous risqueriez dès lors de les rendre malades.

Avant tout enfouissement, j'explique ma démarche à l'arbre ou à la plante. Cela peut sembler un peu hippie et niais comme démarche, mais n'oubliez pas que les végétaux sont intelligents et sensibles. Ils méritent donc égard et respect. J'essaie de ressentir si je peux travailler ou non avec un végétal, parfois je change d'avis et passe à un autre. Remerciez-le avant d'enfouir l'objet à ses pieds. Puis une fois que vous avez récupéré votre objet, remerciez-le encore une fois. Si vous voulez en faire un peu plus, faites le tour de l'arbre, récupérer les déchets pouvant traîner, comme les sacs plastiques, les mégots, les cadavres de bouteilles et libérez l'espace naturel de l'arbre comme un juste retour pour son aide.

Cette méthode est très efficace, mais elle ne convient pas à tous les objets. Premièrement, il y a le risque de vol de vos objets qui pourraient remonter à la surface à cause d'intempéries par exemple. Deuxièmement, il faut que vos objets supportent l'enfouissement, si j'ai un doute je l'entoure dans un tissu quelconque biodégradable ou du papier journal. Les évènements climatiques peuvent aussi sévèrement endommager vos objets, réfléchissez donc bien avant de procéder à cette méthode. Troisièmement : il faut les retrouver plusieurs jours après, ce qui n'est pas toujours évident quand la météo a été excécrable.

Notez l'article


(21 vote(s))


Ces articles sont 100% gratuits. Si vous avez un bloqueur de pub et que cet article vous a été utile, vous pouvez me faire un petit don, même de 1€, via PayPal ou Tipeee pour soutenir mon travail.

Merci à vous ❤ !



Vous pouvez vous inscrire à ma newsletter pour recevoir une fois par mois des conseils ésotériques. Vous serez aussi notifié des sorties importantes de l'auteur : parution d'un livre, nouveau guide à télécharger, etc.



En soumettant votre inscription, vous acceptez que l'adresse e-mail soit exploitée dans le cadre d'envoi d'emails ciblés, en pouvant vous désinscrire à tout moment (RGPD). Vous reconnaissez aussi avoir lu notre politique de confidentialité.



Derniers articles autour de ce sujet