Savoir si on est médium : premiers signes et symptômes Savoir si on est médium : premiers signes et symptômes

Savoir si on est médium : premiers signes et symptômes

Ecrit par : Victor Grouchko

Vous êtes ici :

La médiumnité est un ensemble de capacités de perception et d'interaction au-delà des 5 sens physiques. Il permet de vivre pleinement le contact avec des phénomènes et énergies invisibles, la présence d'entités, la communication avec elles ou encore d'être capable de développer une empathie plus manifeste avec le genre humain ou animal. Certains médiums pourront devenir plus actifs et pratiquer la magie. On apprend et accepte progressivement que l'on est médium à la suite de premiers signes et " symptômes " récurrents. Alors comment savoir si je suis médium me direz-vous ? Voici une liste non-exhaustive des signes à analyser.

Attention : chaque médium est différent, il ne faut pas prendre ces caractéristiques comme les seuls traits possibles à détecter si vous pensez être médium. Si vous avez déjà lu mon blog, vous savez que je crois que chaque personne peut être médium et que c'est avant tout une affaire d'acceptation et de vécu, comme je l'explique dans cet article : peut-on devenir médium ?

Retournons à notre liste de signes témoins d'une médiumnité latente.

Une tendance à l'introspection dès l'enfance

La plupart des médiums que j'ai pu rencontrer sont des personnes plutôt introverties, depuis l'enfance. Je n'en fais pas une règle, mais c'est généralement un énorme point commun entre tous. Donc : des personnes d'un naturel plutôt discret et solitaire, plongeant facilement en eux-mêmes, pour réfléchir dès le plus jeune âge à des concepts beaucoup plus élevés que les autres enfant. Certains fuient la réalité du quotidien et se replient dans des mondes personnels, les rêves, ou se créent des scénarios dans leur tête pour mieux supporter leur réalité.

Ils ont ainsi naturellement tendance à être dans la Lune.

Avoir vécu des évènements traumatiques

La perte d'un être proche qui nous a beaucoup marqués, avoir été victime d'un accident grave, avoir subi une opération chirurgicale ou encore avoir fait l'expérience d'une NDE (near death experience) peuvent révéler des capacités médiumniques. Si nous avons tous vécu des moments difficiles dans notre vie, les médiums à fort potentiel ont souvent été au contact de la Mort ou d'énergies fortes changeant de manière durable leur perception du (ou des) mondes.

Être très empathe de nature

Les médiums à fort potentiel ont tendance à être des éponges : ils s'imprègnent facilement des énergies des autres en plus des leurs. L'empathie n'est jamais facile à vivre, mais leur permet de particulièrement être conscients des besoins des autres, de manière intuitive. D'ailleurs, certains ont le syndrome du "sauveur", ce qui n'est pas toujours une bonne chose à mes yeux.

Faire régulièrement des rêves intenses voir prémonitoires

La phase de sommeil nous ouvre aux énergies et aux mondes invisibles, qu'ils soient intérieurs (inconscient et subconscient) ou extérieurs (traditionnellement, le plan astral). Les rêves sont porteurs de messages de notre Être tout entier, mais peuvent aussi être un intermédiaire pour recevoir des messages de l'invisible. Un médium disposant de bonnes capacités médiumniques auront donc tendance à se rappeler souvent de ses rêves, être très inspirés dès le matin pour réaliser des choses auxquelles il n'aurait pu penser facilement seul. Certains médiums pensent aussi être sortis de leur corps, on parle alors de projection ou de voyages dans l'astral, mais ce n'est pas le sujet de l'article.

Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez lire mon article sur les rêves prémonitoires.

Avoir une intuition très développée

Selon Le Larousse : l'intuition est la connaissance directe, immédiate de la vérité, sans recours au raisonnement, à l'expérience.

Il nous arrive de traiter un problème en nous fiant à notre ressenti et sentir qu'il faut le traiter ainsi, sans forcément chercher des preuves rationnelles ou logiques. L'intuition est l'une des capacités humaines que je trouve les plus fascinantes. Elle est le "secret" de nombreuses personnes que l'on pourrait qualifier de génies. Un médium sera influencé par des énergies ou des entités à travers son intuition : il aura parfois l'impression qu'on lui dicte une conduite à tenir face à un évènement.

Une peur des foules ou des groupes

Beaucoup de médiums pourraient être agoraphobes : ils se sentent mal en présence d'un groupe de personne trop important, surtout quand il leur est impossible de conserver un certain espace vital entre eux et les autres. Un médium qui ne sait pas gérer son empathie pourra se sentir submergé par les émotions ou les pensées des autres personnes autour de lui. S'il peut être un excellent orateur et fasciner les foules, une personne acceptant sa médiumnité aura tendance à toujours établir de manière distincte une séparation entre lui et les autres.

Ressentir des présences ou des énergies invisibles

Vous rentrez dans une maison et vous sentez immédiatement que l'ambiance est lourde : il s'est passé des choses ici. Vous croisez une personne dans la rue et vous vous sentez irrésistiblement attiré par elle, comme si vous la connaissiez d'avant. La nuit, vous vous réveillez parfois avec l'impression de ne pas être seul(e) dans la pièce. Ce genre de ressentis indiquent que vous êtes prédisposé à ressentir de manière plus forte les énergies. Et c'est un des signes principaux de la médiumnité consciente.

Signes et symptomes de la médiumnité

 

Une imagination débordante et mal maîtrisée

En plus généralement d'être artistes dans l'âme (même s'il ne pratique pas forcément), un médium dispose d'une imagination riche et fertile où il aura tendance à se réfugier. Certains médiums d'ailleurs rêvent plus leur vie que ne la vivent. C'est un problème à appréhender progressivement lors de l'évolution spirituelle : il faut arrêter de vivre dans l'imagination et vivre pleinement le monde matériel. On parle d'un manque d'ancrage dans le réel. Il faut que l'imagination et le mental restent des outils et non plus les dictateurs de notre existence.

Article complémentaire : les dangers de la médiumnité

Le sentiment intense d'avoir à réaliser quelque chose

Beaucoup de médiums se sentent inconsciemment investis d'une mission, ou d'épreuves à réussir. Certains ont aussi la certitude que dans d'autres vies, ils auraient déjà parcouru ce chemin. L'un des principaux signes qui font basculer une personne dans une médiumnité consciente est souvent une forme d'appel par l'invisible.

Une attirance irrésistible pour l'invisible, le paranormal, l'ésotérisme ou l'occultisme

Je crois qu'on ne s'intéresse jamais à quelque chose par hasard. Et c'est plus que jamais le cas dans la médiumnité et l'ésotérisme en général. Si vous lisez cet article, si vous écumez le Net en quête de réponses, si vous avez déjà acheté plusieurs livres dans ces thématiques, c'est qu'au fond votre curiosité est insatiable. Et vous ressentez profondément en vous-même que vous avez besoin de comprendre. C'est généralement un signe déclencheur de la prise de conscience de sa médiumnité.

En somme, si vous vous reconnaissez dans ces différents symptômes, bienvenu chez les médiums ;)

Pour répondre à une question récurrente : oui, il est possible d'être médium sans le savoir.

Voici l'article à lire ensuite : comment développer sa médiumnité

Je vous recommande aussi les livres d'Isabelle Tixier et d'Anjoline sur la médiumnité et les capacités associées :

Apprendre et comprendre la médiumnité

Acheter sur Amazon

Vous trouverez aussi d'autres livres ésotériques recommandés dans cet article.

Notez l'article


(250 vote(s))

Si vous avez trouvé cet article utile, vous pouvez me faire un don.


Derniers articles autour de ce sujet